BNT:11:27 [Page suivante] . [Page pr�c�dente] . [Table des mati�res]

COMMISSION I

La Commission I, pr�sid�e par Shafqat KAKAKHEL (Pakistan), tint sa premi�re r�union dans l'apr�s-midi. La s�ance s'ouvrit par une br�ve pr�sentation vid�o faite par le Secr�tariat. Le Pr�sident se d�clara convaincu qu'en d�pit des divergences sur le contenu du document, les ponts sont possibles � �tablir, moyennant un esprit d'accommodation. A la demande de la Turquie, il fit reporter � mardi l'�lection des vices-pr�sidents et du rapporteur, pour permettre de nouvelles consultations sur les nominations.

Le Pr�sident passa ensuite au Point 9, Adoption de l'Agenda d'Habitat: Objectifs et Principes, Engagements et Plan d'Action Mondial (A/CONF.165/9) et expliqua que la Commission devait achever ses travaux avant le lundi 10 Juin. Il dressa la liste des documents pertinents: A/CONF.165/9 and Add. 1 and 2; A/CONF.165/L.1 and Corr.1 and Add.1 and 2; et A/CONF.165/CRP.1. Il sugg�ra � la Commission I d'adopter, le 11 Juin, le libell� approuv�.

Le d�l�gu� US rappela au Pr�sident qu'un accord avait �t� r�alis� au PrepCom III pour faire circuler � la Conf�rence d'Istanbul, un compendium de suggestion d'ONG. Le Pr�sident fit noter que les ONG ont produit un document de compilation mis � la disposition des d�l�gations.

Deux groupes de travail furent �tablis. L'un d'entre-eux examinera les libell�s en suspens dans les Sections E (coop�ration internationale) et F (�valuation des avancements) du projet de Plan d'Action Mondial. L'autre groupe, sous la pr�sidence de KAKAKHEL, examinera le reste du projet de Plan d'Action d'Habitat.

R�pondant � plusieurs demandes d'�claircissement quant � la participation des ONG, le Pr�sident expliqua que les ONG auront l'occasion d'apporter, sous certaines conditions, leurs commentaires durant les s�ances officieuses, mais ne pourront pas prendre la parole durant les r�unions officielles. Il d�clara que les ONG ne seront pas impliqu�es dans les �changes de ping pong entre d�l�gations.

Le Pr�sident confirma, par ailleurs, qu'un large consensus �tait r�alis� sur la n�cessit� d'avoir une "D�claration d'Istanbul". Deux projets de texte, �labor�s par la Turquie et par les G-77/Chine, sont d�j� disponibles pour discussion, un troisi�me est en pr�paration. Le d�bat passera des consultations officieuses � un groupe non restreint. Le d�l�gu� US demanda l'�laboration d'une invitation structur�e aux ONG concernant leur adresse � la Commission.

[Haut de la page]