BNT:11:24 [Page suivante] . [Page pr�c�dente] . [Table des mati�res]

SOUS-COMMISSION A DU GROUPE DE TRAVAIL II

SECTION F (Mise en oeuvre et suivi): Dans le paragraphe 158ter, le G-77/Chine proposa d'ins�rer l'intitul� "mise en oeuvre � l'�chelle internationale" ainsi que le libell�: au niveau mondial, les principaux acteurs de la mise en oeuvre et du suivi du plan d'action d'Habitat continueront � �tre les Etats Membres des Nations Unies ainsi que l'AGNU, l'ECOSOC, le Secr�taire G�n�ral des Nations Unies, la Commission Onusienne charg�e des Etablissements Humains (la Commission) et son Secr�tariat, le Centre des Nations Unies des Etablissements Humains (CNUEH) et tous les autres programmes et agences sp�cialis�s du syst�me de l'ONU, engag�s dans des activit�s li�es aux questions de logement ad�quat pour tous et d'�tablissements humains durables. L'UE d�clara qu'il n'y avait pas eu d'accord sur l'inclusion de la Commission et du CNUEH dans la liste des intervenants. Le G-77/Chine r�pliqua que sans cette r�f�rence il ne restait plus qu'� "fermer boutique et rentrer � la maison." L'UE crocheta la r�f�rence. Le G-77/Chine pla�a toute la Section F entre crochets.

Le G-77/Chine proposa, par ailleurs, un paragraphe stipulant que les Etats Membres devront fournir des efforts concert�s pour la r�alisation de la mise en oeuvre du Plan d'Action d'Habitat � travers des m�canismes de coop�ration bilat�raux, sous-r�gionaux, r�gionaux et internationaux et � travers le syst�me onusien et les institutions de Bretton Woods. L'UE proposa de changer "devront" par "devraient." Les d�l�gu�s devaient ensuite d�battre des sous-paragraphes concernant les r�les des organisations onusiennes et des organismes qui en rel�vent. Les d�l�gu�s mentionn�rent un pr�c�dent accord touchant � l'ECOSOC pour combiner et affiner les propositions de l'UE et du G-77/Chine.

S'agissant de la Commission, le G-77/Chine nota l'existence d'un d�saccord "fondamental" avec l'UE qui proposait le "suivi" uniquement. Le repr�sentant sugg�ra de combiner la proposition de l'UE avec la totalit� de la proposition du G-77/Chine. Concernant les autres organes subsidiaires de l'ECOSOC, l'Australie proposa une r�f�rence � la Commission charg�e du D�veloppement Social et aux commissions r�gionales. La proposition de l'UE relative � la Commission Administrative charg�e de la Coordination (CAC) lance un appel � l'organisation pour s'assurer de la pleine participation de ses entit�s dans la mise en oeuvre du Plan d'Action Mondiale. Le G-77/Chine sugg�ra l'�tablissement par la CAC d'une cellule sp�ciale charg�e du suivi des objectifs d'Habitat. Les USA propos�rent que le CNUEH y soit repr�sent�. L'UE s'interrogea sur la n�cessit� d'une telle cellule, la CAC ayant d�j� �tabli des cellules intersectorielles.

Une proposition de l'UE invite le Secr�taire G�n�ral � s'assurer du fonctionnement effectif du CNUEH. Le G-77/Chine d�clara que le libell� impliquait que le Centre ne fonctionnait pas proprement et avait besoin d'une attention particuli�re. Le G-77/Chine proposa que le Secr�taire G�n�ral soit "invit� � continuer de s'assurer..." Les d�l�gu�s discut�rent, par ailleurs, de propositions portant sur l'efficacit� d'autres organisations onusiennes, ainsi que l'�valuation des politiques et des meilleures pratiques.

[Haut de la page]