BNT:06:38 [Page suivante] . [Page pr�c�dente] . [Table des mati�res]

DANS LES COULOIRS

Il y eut beaucoup de va et vient confus dans les couloirs � mesure que la Commission balan�ait l'apr�s midi durant, de s�ance officielle en s�ance officieuse. De nombreux participants et observateurs s'interrog�rent sur ces proc�dures � l'allure �trange, en particulier les media, � plus d'une reprise, invit�s puis �ject�s de la salle, en fonction de la situation dans la s�ance. D'autres se demand�rent pourquoi chaque chapitre avait d� �tre adopt� deux fois. Selon la Proc�dure aux Nations Unies, les r�sultats des consultations officieuses-officieuses doivent �tre d'abord pr�sent�s � la r�union officieuse de la Grande Commission, o� le texte est discut� par toute la Commission. Ensuite, apr�s tout amendement suppl�mentaire ou clarification, la s�ance officieuse peut se mettre d'accord pour envoyer le texte en s�ance officielle. Seule la s�ance officielle de la Grande Commission peut adopter officiellement le texte et le transmettre � la Pl�ni�re de la Conf�rence. Dans plusieurs conf�rences, la Grande Commission termine son examen officieux du texte une s�ance au moins avant de se r�unir officiellement pour l'adoption du texte. Dans ce cas cependant, �tant donn� que les consultations officieuses-officieuses ne se termin�rent que quelques minutes avant que le texte appropri� ne devait �tre adopt� par la Grande Commission, il n'y avait aucune autre alternative que de jouer ce ping pong proc�dural.