go to IISDnet
    
Première Réunion de Fond du Forum des Nations Unies sur les Forêts
   Siège de l'ONU, New York, Etats-Unis, 
du 11 au 22 Juin 2001
 

>>ENB English Version<<

Archive:
(English)

Archive:
(Français)


Mise à jour du mardi 19 juin 


Les délégués se sont réunis dans deux groupes de travail pour procéder à la négociation du projet de décision concernant le programme de travail pluriannuel (PTPA) et le projet de décision concernant le plan d'action (PA). Un groupe de contact chargé d'examiner les thèmes intersectoriels et la focalisation thématique et les catégories relevant du PTPA s'est réuni dans l'après-midi puis, de nouveau, dans la soirée. Le Groupe de Travail 1 devait tenir également une séance nocturne consacrée à la poursuite des négociations autour du PTPA.

LE GROUPE DE TRAVAIL 1

LE PTPA: La Focalisation Thématique et Les Catégories: Les délégués s'accordèrent sur le libellé réaffirmant que le PTPA aura à traiter des principales fonctions du FNUF. Le Président Øistad proposa un texte de compromis réaffirmant que le PTPA doit refléter les trois piliers de la GDF, les dogmes du développement durables et les critères retenus pour la GDF, ainsi que les thèmes intersectoriels du financement, du transfert des technologies, du renforcement des capacités et du commerce international.





La représentante des ETATS-UNIS proposa, en guise de compromis, un libellé stipulant que le PTPA doit traiter des trois piliers de la GDF dans le cadre des propositions d'action du GIF/FIF, y compris, un examen des thèmes intersectoriels. Le chapitre fut référé à un groupe de contact.

Champ d'action du PTPA: Le G-77/CHINE s'opposa à une proposition avancée par l'UE, les ETATS-UNIS et la NOUVELLE ZELANDE, de supprimer ce chapitre. Les délégués apportèrent leur appui au compromis proposé par les Etats-Unis, moyennant quelques amendements précisant "que le PTPA établit le cadre organisationnel du FNUF et que le PA rend ce cadre opérationnel." Le G-77/CHINE encouragea l'adjonction d'un libellé indiquant que le PA sera doté d'objectifs, de calendriers et de dispositions financières, consacrés à la mise en application, ce à quoi la représentante des ETATS-UNIS ajouta "tel qu'approprié." Les délégués décidèrent de regrouper et de placer entre crochets les propositions des Etats-Unis et du G-77/Chine..

Suivi, Evaluation et Elaboration des Rapports (SEER):



Au sujet des données concernant l'état des forêts, les délégués s'accordèrent sur un paragraphe soulignant que les derniers rapports concernant les forêts doivent être facilement accessibles à partir des bases de données disponibles, mais ne parvinrent pas à s'entendre sur le point de savoir si, oui ou non, il fallait en préciser les critères et les indicateurs, le G-77/CHINE et le NIGERIA s'étant opposés à l'insertion d'une référence dans ce sens, contrairement aux voix du CANADA, de l'UE, de la NOUVELLE ZELANDE et des ETATS-UNIS qui se sont déclarés en sa faveur.



Les délégués procédèrent à l'examen d'un texte proposé par les Etats-Unis qui stipule "que le mandat du FNUF en matière de suivi, d'évaluation et d'élaboration des rapports doit être accompli à trois différents niveaux: par les pays, pour ce qui est de leur mise en application; par le FNUF, pour ce qui est de ses propres progrès; et au niveau des forêts du globe."

Les délégués acceptèrent un texte proposé par le G-77/Chine appelant les organisations membres du partenariat de collaboration sur les forêts (PCF) à faire en sorte que les données concernant les ressources financières, les technologies écologiquement rationnelles et l'aide réservée au renforcement des capacités en matière de collecte d'information et d'élaboration des rapports ayant trait aux forêts, dans les pays en développement, soient facilement accessibles. L'UE et les ETATS-UNIS se réservèrent le droit de le réexaminer, une fois la décision concernant le PCF agrée.



Les ETATS-UNIS et le G-77/CHINE recommandèrent de déplacer vers le chapitre consacré aux groupes d'experts ad hoc, le libellé proposé par l'UE appelant à ce que la question des SEER soit examinée par un groupe d'experts établis à la FNUF-1, mais l'UE s'y opposa. Les délégués s'accordèrent sur la nécessité de le revisiter lors de la discussion du chapitre portant sur les groupes d'experts.



Au sujet de la proposition de la NOUVELLE ZELANDE appelant les organisations membres du PCF à promouvoir et à soutenir l'utilisation des C&I à la base de l'élaboration des rapports des pays, l'UE et les ETATS-UNIS préférèrent voir l'accent placé sur l'importance de l'utilisation des C&I comme base dans l'élaboration des rapports concernant la GDF. Le G-77/CHINE recommanda la poursuite des consultations autour des C&I.

GROUPE DE TRAVAIL 2




LE PLAN D'ACTION (PA): L'UE proposa un libellé invitant les ministres à endosser le PA à la FNUF-2, et reconnaissant les responsabilités des pays dans la mise en application des propositions destinées au niveau national.


Le G-77/CHINE proposa un libellé invitant les pays à établir des correspondants nationaux. L'UE suggéra que les correspondants nationaux puissent servir "à guider et à coordonner la mise en application et l'évaluation des propositions d'action du GIF/FIF." La représentante des ETATS-UNIS s'y opposa, notant les complications liées au fait de confier la responsabilité de la mise en application à des correspondants.




Dans le paragraphe encourageant les pays à procéder systématiquement à l'évaluation et à l'analyse des propositions d'action, l'AUSTRALIE proposa d'ajouter "pour une mise en application compatible avec les circonstances et les capacités qui sont les leurs




Le CANADA, avec l'INDONESIE, souligna que la visée du PA consistait en la fourniture d'une orientation au FNUF, et fit objection à l'idée de se focaliser uniquement sur l'action devant être menée au niveau des pays.




Dans le paragraphe stipulant que les SEER concernant les progrès réalisés dans la mise en application doivent être basés sur les rapports nationaux volontaires, le JAPON proposa d'ajouter les SEER concernant la progression vers la GDF.
LE GROUPE DE CONTACT



Dans un groupe de contact modéré par Rob Rauson (Australie), les délégués procédèrent à l'examen du format que doit revêtir le tableau proposé pour le PTPA, y compris les thèmes devant être débattus lors des prochaines sessions du FNUF, et la manière dont les thèmes intersectoriels doivent être traités.


Les délégués réitérèrent que les thèmes intersectoriels seront examinés en concomitance avec les éléments de programme et les éléments thématiques devant être assignés à chacune des sessions, et que les sessions prévues doivent se focaliser sur les éléments similaires en substance de manière à permettre une bonne gestion des thèmes et une optimisation de l'utilisation des experts.
Au terme de discussions informelles, la représentante des ETATS-UNIS proposa un tableau regroupant des éléments thématiques assignés aux sessions restantes du FNUF et reflétant les catégories réservées aux moyens d'exécution et aux points communs inscrits à l'ordre du jour des sessions. Les délégués s'accordèrent pour dire que la proposition des Etats-Unis traitait de préoccupations primordiales mais qu'elle avait besoin d'être élaborée davantage.
SIDE EVENT: Programme on Forests (PROFOR): Presentation of Concepts
Photos clockwise: Christian Mersmann of PROFOR moderated the event, Michael Martin of FAO, The dias during the event, Odin Knudson of WorldBank and  (Left photo) James Ball (NFP Facility)

Liens ouvrant sur les événements ayant trait à la Conférence Forêts:

Page d'Accueil du DAES sur la Réunion 2001 du FNUF
Page d'Accueil du DAES sur les Forêts
Rapport Officiel de la Quatrième Session du FIF
Page d'Accueil de 'Linkages' sur les Forêts
Rapport de Synthèse du ENB sur l'Atelier consacré au thème du Financement de la Gestion Durable des Forêts

Rapport de Synthèse du ENB sur la Quatrième Session du FIF
Center for International Forestry Research (CIFOR)

 

© 2001, Earth Negotiations Bulletin. All rights reserved.

| Linkages home | E-Mail |