go to IISDnet
    
Première Réunion de Fond du Forum des Nations Unies sur les Forêts
   Siège de l'ONU, New York, Etats-Unis, 
du 11 au 22 Juin 2001
 

>>ENB English Version<<

Archive:
(English)

Archive:
(Français)


Mise à jour du lundi 18 Juin



Sixième journée de la FNUF-1, les délégués se sont réunis, l'après-midi, en Plénière pour entendre les remarques d'ordre général sur les progrès réalisés et sur le travail restant à accomplir à la FNUF-1. Après la séance Plénière, les délégués devaient se retrouver en deux groupes de travail chargés de négocier les projets de décisions concernant le programme de travail pluriannuel (PTPA) et le plan d'action (PA).

LA PLENIERE



La représentante des ETATS-UNIS souligna la nécessité de clarifier les liens entre le PTPA, le PA et le PCF et de décider si les actions à entreprendre devaient être établies dans le PTPA ou dans le PA. Faisant part de ses réserves concernant le fait que le projet de texte du PA semblait être plutôt une esquisse de PA, l'oratrice commenta qu'il n'y avait aucune indication quant au point de savoir qui doit faire quoi et dans quel objectif.







La NOUVELLE ZELANDE souhaita voir les objectifs et les calendriers fixés à la FNUF-2 et les autres aspects approuvés d'ici la fin de la FNUF-1.





Le JAPON souligna l'impératif de poursuivre les travaux sur le PA, notant que le projet de texte qui s'y rapporte ressemblait actuellement plutôt à un document d'orientation invitant les pays à élaborer chacun son PA. L'orateur souhaita voir les négociations de cette semaine se focaliser sur l'élaboration des aspects internationaux du PA.




La porte-parole de l'UICN/WWF encouragea l'établissement des objectifs et des calendriers. Elle proposa que pour la crédibilité du FNUF, les thèmes qui ont assez mûri pour une mise en application, doivent, au cours des quelques années à venir, bénéficier de toutes les chances de réussite et que les exemples de bonnes pratiques soient examinés dès la FNUF-2.



Le représentant du GLOBAL FOREST POLICY PROJECT suggéra l'élaboration d'un programme pour chacune des prochaines sessions du FNUF. Il recommanda l'identification des moyens d'exécution à mettre en oeuvre pour l'ensemble des propositions d'action, des entraves posées à la mise en application, et des stratégies concrètes à mettre en place pour le traitement de ces problèmes, puis l'élaboration d'une carte déterminant les produits souhaités de chaque session.




Le Coordinateur du FNUF, Jag Maini, exhorta les délégués à se focaliser sur ce que les ordres du jour provisoires des sessions à venir doivent comporter. L'orateur leur rappela que les propositions d'actions avaient cinq audiences cibles différentes, à savoir, les pays, l'ITFF (devenu le PCF), le secteur privé et diverses organisations internationales et ONG.

LE GROUPE DE TRAVAIL SUR LE PTPA

LE PREAMBULE:

Les délégués entamèrent les négociations autour de la compilation élaborée par le Bureau. Le Président Øistad (Norvège) proposa l'adjonction d'une référence, d'ordre général, à la résolution 2000/35 de l'ECOSOC, dans le paragraphe consacré au descriptif du principal objectif du FNUF, et la suppression des deux paragraphes se référant à des libellés tirés de la résolution de l'ECOSOC concernant les Principes Forestiers et les propositions d'action du GIF/FIF et concernant le financement et le transfert des technologies.

  







Les ETATS-UNIS et le JAPON (à droite) appelèrent à un préambule plus simple et sans éléments spécifiques.




L'UE et les ETATS-UNIS proposèrent la suppression du paragraphe appelant le FNUF à se focaliser sur l'amélioration des efforts de mise en application des propositions d'action du GIF/FIF, et l'insertion d'une référence aux thèmes intersectoriels de financement, commerce, transfert des technologies et renforcement des capacités.



Le G-77/ CHINE fit objection à la suppression de ce paragraphe. Le NIGERIA souligna que le FNUF se devait de traiter ces thèmes, car ils sont cruciaux pour la mise en application dans les pays en développement.
LE GROUPE DE TRAVAIL SUR LE PA




Le Président Slamet Hidayat (Indonésie) introduisit le projet de texte élaboré par le Bureau, et déclara que le PCF doit être invité à élaborer un PA plus détaillé et à le soumettre à la FNUF-2 pour adoption




L'UE, le G-77/CHINE, les ETATS-UNIS et l'AUSTRALIE firent part de leur insatisfaction à l'égard des principaux paragraphes. Le G-77/CHINE signala que le projet de texte manquait de refléter nombre de ses propositions.


La représentante des ETATS-UNIS mit en exergue la nécessité d'avoir des propositions spécifiques et souligna que le PA constituait la stratégie organisationnelle du FNUF permettant la facilitation de l'action devant être entreprise par les pays et qu'il ne devait permettre aucune modification dans le mandat du FNUF.



L'UE proposa la suppression du paragraphe portant sur les ressources financières et le rôle du soutien international, et son remplacement par un libellé mettant en exergue l'importance primordiale des ressources domestiques.





Le BRESIL fit part de sa consternation à l'égard de la proposition avancée par l'UE, notant qu'elle était en contradiction avec l'esprit et la lettre du Pan d'action 21.




La FEDERATION DE RUSSIE évoqua les difficultés économiques vécues par certains pays, et proposa l'insertion, dans le préambule, de paragraphes sur l'importance de la coopération internationale. La MALAISIE mit l'accent sur la nécessité d'un partage équitable des fardeaux dans le maintien des avantages globaux tirés des forêts.

Liens ouvrant sur les événements ayant trait à la Conférence Forêts:

Page d'Accueil du DAES sur la Réunion 2001 du FNUF
Page d'Accueil du DAES sur les Forêts
Rapport Officiel de la Quatrième Session du FIF
Page d'Accueil de 'Linkages' sur les Forêts
Rapport de Synthèse du ENB sur l'Atelier consacré au thème du Financement de la Gestion Durable des Forêts

Rapport de Synthèse du ENB sur la Quatrième Session du FIF
Center for International Forestry Research (CIFOR)

 

© 2001, Earth Negotiations Bulletin. All rights reserved.

| Linkages home | E-Mail |