go to IISDnet
    
Première Réunion de Fond du Forum des Nations Unies sur les Forêts
   Siège de l'ONU, New York, Etats-Unis, 
du 11 au 22 Juin 2001
 

>>ENB English Version<<

Archive:
(English)

Archive:
(Français)


Mise à jour du lundi 11 Juin  

Première journée de la FNUF-1, les délégués se sont réunis, le matin, en séance Plénière pour entendre les remarques d'ouverture et aborder un certain nombre de questions organisationnelles. L'après-midi, les délégués devaient présenter leurs déclarations d'ordre général concernant le programme de travail pluriannuel du FNUF (PTPA), le plan d'action (PA) et le travail avec le Partenariat de Collaboration sur les Forêts (PCF).

LA PLENIERE

LES REMARQUES D'OUVERTURE: Le Président Moubarak Hussein Rahmtallah (Soudan) ouvrit la séance et encouragea les délégués à travailler de manière productive. Patricio Civili, Assistant du Secrétaire Général du Département des Affaires Economiques et Sociales (DAES),  présenta une évaluation du travail international ayant trait aux forêts, accompli depuis la CNUED, dégageant les enseignements tirés des différentes expériences et les défis qui restent à relever dans ce domaine. L'orateur se félicita du niveau de consensus réalisé, de la qualité du leadership, du soutien financier fourni par les gouvernements et du travail de la Cellule Inter-agences sur les Forêts (ITFF). Il identifia les défis qui restent à relever, dont l'impératif: de formuler un agenda réaliste; de mobiliser les appuis politiques et financiers; d'engendrer et de maintenir le soutien nécessaire au PCF; et de procéder au renforcement des capacités.


LES QUESTIONS ORGANISATIONNELLES:



Le Président Moubarak présenta le FNUF comme l'héritage institutionnel le plus palpable du Plan d'Action 21, et indiqua que les tâches devant être accomplies par la FNUF-1 englobaient: l'adoption du PTPA; l'initiation d'un cadre pour le PA; et la conception de nouvelles approches pour la coopération et la coordination des institutions.

 



Hosny El-Lakany, Président du PCF, présenta un rapport sur le déroulement de la mise en place du PCF et donna un aperçu sur les efforts fournis en vue d'élargir l'adhésion à la CCCC, à la CCD et au FEM, outre les membres de l'ITFF. L'orateur signala que le FEM a accepté de se joindre au PCF et que ce dernier se proposait d'élaborer son plan de travail après l'adoption du PTPA.



 
Jag Maini, Chef du Secrétariat du FNUF, introduisit les documents de la session, à savoir: le rapport du Secrétaire Général concernant le PTPA (E/CN.18/2001/ 5); le rapport du Secrétaire Général concernant l'élaboration du PA (E/ CN.18/2001/6); et la note du Secrétariat concernant l'initiation des travaux du PCF (E/CN.18/2001/7).



 
L'IRAN, au nom du G-77/CHINE, nota les besoins particuliers des pays � faible couvert forestier (PFCF) et mit en exergue l'imp�ratif de mettre � disposition des ressources financi�res ad�quates. L'orateur indiqua que le PA devait inclure des calendriers, des objectifs et des moyens financiers clairement d�finis, et recommanda une coordination de l'action des donateurs visant � accro�tre l'APD et � rendre les flux � la fois pr�visibles et fiables.

 
L'UE d�clara que le PTPA doit traduire les objectifs, les fonctions et les t�ches assign�es en autant d'actions concr�tes pour les cinq ann�es � venir. Le porte-parole souligna l'importance d'avoir un agenda g�rable, sugg�ra que chaque session du FNUF puisse traiter d'un th�me intersectoriel et de deux questions prioritaires, et appela � l'adoption du PA � la FNUF-1.


 
Le d�l�gu� des ETATS-UNIS mit en exergue l'utilisation strat�gique des ressources disponibles et indiqua qu'une r�cente r�union de l'ITTO a mis en lumi�re l'importance du travail du FNUF.


Le repr�sentant du GLOBAL FOREST POLICY PROJECT (GFPP) se d�clara peu satisfait du survol des th�mes intersectoriels. L'orateur fit remarquer qu'au cours d'une r�cente r�union de l'ITTO, la Malaisie et le Br�sil identifi�rent le FNUF comme �tant le forum appropri� pour le traitement de la question de l'exploitation illicite des for�ts.


Le repr�sentant de FRIENDS OF THE EARTH INTERNATIONAL pr�senta au Pr�sident un fanion stipulant "Assez de propositions d'action; agissons!" L'orateur souligna l'importance de traiter, d'abord et en premier lieu, les causes sous-jacentes de la d�forestation.

Liens ouvrant sur les �v�nements ayant trait � la Conf�rence For�ts:


Page d'Accueil du DAES sur la R�union 2001 du FNUF
Page d'Accueil du DAES sur les For�ts
Rapport Officiel de la Quatri�me Session du FIF
Page d'Accueil de 'Linkages' sur les For�ts
Rapport de Synth�se du ENB sur l'Atelier consacr� au th�me du Financement de la Gestion Durable des For�ts

Rapport de Synth�se du ENB sur la Quatri�me Session du FIF
Center for International Forestry Research (CIFOR)

� 2001, Earth Negotiations Bulletin. All rights reserved.

| Linkages home | E-Mail |