go to IISDnet
Cinquième Conférence des Parties  (CdP) de la Convention sur la Lutte contre la Désertification

Genève, Suisse, 1-12 octobre 2001
 

Web Archives (English) |Mon 1 | Tue 2  | Wed 3 | Thu 4 | Fri 5 |
                      | Mon 8| Tue 9 | Wed 10 | Thu 11 | Fri 12 |

Web Archives (Français) |Lun 1 | Mar 2  | Mer 3 | Jeu 4 | | Ven 5 |
         | Lun 8 | Mar 9 | Mer 10 | Jeu 11 | Ven 12 |

 

ENB ENGLISH Version

Jeudi 11 Octobre 2001
La Grande Commission (GC) s'est réunie, le matin, pour examiner les points de l'ordre du jour ayant trait au Mécanisme Mondial (MM), au renforcement des liens avec les conventions et les organisations pertinentes, et à diverses questions en suspens. Les groupes de contact sur les thèmes du budget et du Comité chargé de l'évaluation de la mise en application (CRIC) se sont réunis, dans l'après-midi et dans la soirée, pour poursuivre leurs négociations. Des discussions informelles ont également été menées autour de trois projets de décisions portant sur le FEM, sur le SMDD et sur les liens avec les conventions et les organisations pertinentes, soumis à la GC, jeudi matin

Le Mécanisme Mondial:
Le Président de la GC, Mohammed Jabbari, Iran, ouvrit la séance du matin et demanda aux délégués de reprendre leurs discussions de vendredi dernier autour du thème de l'évaluation des rapports du Secrétariat et du MM sur leur rôle dans la facilitation du processus consultatif de la négociation et de la conclusion d'accords de partenariat, fondés sur les Programmes d'action nationaux, sous-régionaux et régionaux


Mohammed Reza Jabbari (à droite) avec Grégoire de Kalbermatten


Rajeb Boulharouf

Les Lens avec d'autres Conventions et Organisations Internationales:
Après l'examen de MM, la GC se pencha sur le point de l'ordre du jour consacré à l'évaluation des activités visant la promotion et le renforcement des liens avec d'autres conventions et organisations, institutions et agences internationales pertinentes

Rajeb Boulharouf, du Secrétariat de la CCD, introduisit le thème, présentant un rapport autour des interactions avec la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), la Convention-Cadre sur le Changement Climatique (CCCC) et la Convention de Ramsar sur les Zones Humides, et notant la coopération avec nombre d'organisations et d'institutions, dont le PNUE

Enregistrement RealAudio

 

Fatiha Djehiche, Algérie, apporta son appui à l'augmentation du budget devant couvrir les activités du MM


Fatiha Djehiche


Maria Urquiza Rodriguez

Maria Urquiza Rodriguez, CUBA, avec d'autres pays, souhaita voir le MM bénéficier les ressources qui lui permettront de remplir pleinement son rôle de mobilisation de fonds. Le SENEGAL mit en exergue les activités du MM en matière de facilitation des partenariats pour les projets pilotes

Enregistrement RealAudio

 

L'UE déclara que le MM a démontré son efficacité en tant qu'institution médiatrice, aidant à améliorer l'affectation des ressources à la mise en œuvre de la CCD. Le représentant nota l'importance de l'amélioration de ses capacité réactives, mais proposa que ce sujet soit taclé par la CdP-6, lorsque davantage de données seront disponibles, à travers l'évaluation des politiques et des activités du MM. Il déclara également que le MM devrait accorder, dans l'utilisation des ressources existantes, une priorité aux activités contribuant directement aux approches innovantes en matière de coopération et de mobilisation des ressources, ajoutant que d'autres aspects, tels que la dissémination et l'intégration des informations, ne devraient jouir d'une quelconque priorité que lorsqu'ils contribuent à ces activités

 

Ahmed Salem ould Ahmed, Mauritanie, déclara qu'il n'était pas satisfait au moment de l'adoption du MM en tant qu'instrument de financement, préférant un mécanisme disposant de ressources propres. Il fit part cependant de son appréciation à l'égard "des efforts imaginatifs et intelligents" du MM qui ont compensés les lacunes en matière de financement


Ahmed Salem ould Ahmed

Maria Mbengashe, Afrique du Sud, exprima son appreciation à l'endroit du travail accompli par le MM dans la sous-région et de son rôle dans la mobilisation du soutien en faveur des PAN


Maria Mbengashe


Fawzi Abusaa, Libya 


Projet de Recherche, Suivi et Gestion de l'avanc�e de la brousse

Djiri Dakar, Burkina Faso, nota le travail important accompli par le MM en mati�re d'assistance aux pays en d�veloppement dans la lutte contre la d�sertification au niveau local


Djiri Dakar


Stephen Muwaya

Stephen Muwaya, Ouganda, fit �tat des contraintes financi�res pesant sur le travail du MM dans son pays et dans la sous-r�gion, et affirma que le MM est l'instrument qui devrait faire passer la CCD de la phase de planification � celle d'ex�cution

 

Le Directeur G�n�ral du MM, Per Ryd�n, r�pondit aux commentaires et aux pr�occupations des d�l�gu�s, en notant, entre autres, que le MM: n'entend pas faire double emploi avec d'autres organisations; est en train de traiter la possibilit� de soutenir le renforcement des capacit� � travers l'acc�s au financement du FEM; et, est en train de poursuivre ses efforts visant � mobiliser de nouvelles ressources pour la mise en �uvre de la CCD. L'orateur souligna aussi la n�cessit� d'accro�tre les capacit�s r�actives du MM, en particulier, dans le domaine des ressources humaines, et mit en exergue l'importance des contributions volontaires r�serv�es � la r�alisation du travail du MM

Enregistrement RealAudio

 

Les Questions en Suspens:
Consid�ration de la R�gle 47 du r�glement int�rieur: Les d�l�gu�s proc�d�rent � un bref examen de la R�gle 47 du r�glement int�rieur (ICCD/COP(5)/7), rappelant que les CdP ant�rieures avaient discut� du sujet et qu'on n'est pas s�r du point de savoir si la d�cision reconnaissant le fait qu'on ne soit pas parvenu � un consensus autour de telle ou telle question, doit, en dernier ressort, �tre adopt�e par �simple vote majoritaire� ou par �une majorit� au deux-tiers� des pr�sents. 

Le Projet de D�cision concernant la Collaboration avec le FEM: Le G-77/CHINE introduisit le projet de d�cision concernant le FEM pour consid�ration par la GC. La proposition de texte: invite la prochaine Assembl�e du FEM, pr�vue en octobre 2002, � d�signer �la d�sertification�, p�le de focalisation du FEM; invite l'Assembl�e du FEM � d�signer le FEM, principal m�canisme de financement de la mise en application de la CCD; requiert du Secr�taire Ex�cutif de la CCD, l'exploration des modalit�s de l'anticipation des besoins financiers et la d�finition du domaine de focalisation de la reconstitution du fonds du FEM; requiert du Secr�taire Ex�cutif de s'assurer d'une coordination avec le MM dans les consultations avec le Secr�tariat du FEM visant l'�laboration d'un M�morandum d'Entente; et appelle la troisi�me reconstitution du fonds du FEM � tenir compte de la n�cessit� de �ressources financi�res nouvelles et suppl�mentaires ad�quates� pour le nouveau domaine de focalisation.

Le Projet de D�cision concernant le SMDD: Le G-77/CHINE introduisit le projet de d�cision concernant le SMDD, lequel: accueille favorablement l'�tablissement du Panel des Personnalit�s Eminentes pour l'examen du complexe pauvret�-d�gradation environnementale, dont les conclusions seront soumises au SMDD; requiert du Secr�taire Ex�cutif de la CCD, de poursuivre sa participation active dans les pr�paratifs du SMDD pour s'assurer que les objectifs de la CCD seront refl�t�s dans son r�sultat; invite le SMDD � traiter des nouvelles opportunit�s et des nouveaux d�fis associ�s � la lutte contre la d�sertification et la d�gradation des sols, en vue d'un renouvellement de ses engagements politiques; requiert du Secr�tariat, la production de rapports exhaustifs sur la mise en application de la CCD, pour le Comit� Pr�paratoir du SMDD; et invite les pays industrialis�s � apporter leur soutien � une participation des correspondants nationaux de la CCD et des ONG dans le processus du SMDD

 


Willem van Cotthem (� gauche), durant les consultations informelles

La Communaut� Sud Africaine de D�veloppement, le Mali, l'Arm�nie, Cuba, les Philippines et d'autres pays souhait�rent voir le MM b�n�ficier les ressources qui lui permettront de remplir pleinement son r�le de mobilisation de fonds


Le Stand d'information des SADC / RIOD


Le Stand d'information de TerraCottem

 


la GC acheva ses travaux de bonne heure jeudi, pour permettre aux groupes r�gionaux de poursuivre leurs consultations autour des deux questions en suspens: le comit� charg� de l'�valuation de la mise en application de la convention (CRIC) et le programme et budget. Les n�gociations autour du CRIC sont men�es dans un groupe restreint pr�sid�, depuis mardi, par Alain Tellier (Canada), suite au d�part anticip� de son ancien pr�sident, Franklin Moore (Etats-Unis)



Couvertures ENB des r�unions ant�rieures de la CDD
click to topLe Secr�tariat de la Convention sur la Lutte contre la D�sertification
Site de la Cinqui�me Session de la CdP sur la Toile
L'Ordre du Jour Provisoire
Liste Provisoire des Documents Officiels
Rapport du Groupe de Travail Sp�cial � l'adresse de la CdP-5
Les Documents Officiels de la CdP-4

� 2001, Earth Negotiations Bulletin. All rights reserved.

| Linkages home | E-Mail |