go to IISDnet
Cinquième Conférence des Parties  (CdP) de la Convention sur la Lutte contre la Désertification

Genève, Suisse, 1-12 octobre 2001
 

Web Archives (English) |Mon 1 | Tue 2  | Wed 3 | Thu 4 | Fri 5 |
                       | Mon 8| Tue 9 | Wed 10 | Thu 11 | Fri 12 |

Web Archives (Français) |Lun 1 | Mar 2  | Mer 3 | Jeu 4 | | Ven 5 |
         | Lun 8 | Mar 9 | Mer 10 | Jeu 11 | Ven 12 |

 

ENB ENGLISH Version

Lundi 8 Octobre 2001
La Plénière s'est réunie le matin et l'après-midi dans le cadre du Segment de Haut Niveau pour entendre les allocutions des Présidents du Cap Vert et du Venezuela et des Premiers Ministres du Mozambique, du Niger et du Bénin, un message de la part du Secrétaire Général des Nations- Unies, ainsi que des déclarations de la part s de ministres et de chefs d'organisations et d'agences des Nations-Unies, d'organes multilatéraux et d'organisations régionales

 


Hugo Chavez Frias avec la délégation du Venezuela 

Le Président de la CdP-5, Charles Basset, Canada, souhaita aux dignitaires et aux délégués la bienvenue à la session Plénière spéciale de haut niveau et les encouragea à trouver les voies et moyens d'alléger les souffrances des populations en s'attaquant de manière efficace à la pauvreté, à la désertification et à la dégradation des sols


Charles Basset


Hugo Chavez Frias

Hugo Chavez Frias, Président du Venezuela, fit part de sa préoccupation concernant la riposte militaire en cours aux attaques terroristes contre les Etats-Unis, et affirma qu'une paix durable ne peut être réalisée que par le traitement des problèmes de pauvreté, d'inégalité et d'injustice, qui sont, à son sens, les vrai causes de la violence. Mettant en exergue le lien entre la pauvreté et la désertification, l'orateur appela à une coopération mondiale et à de nouvelles idées dans le traitement de la environnementale, et souligna que les modèles néo-libéraux actuels ne sont pas la solution. Il proposa par ailleurs de réduire de 50% les dépenses militaires mondiales et d'utiliser les fonds ainsi épargnés pour le traitement des problèmes de pauvreté et d'environnement. Bien que la désertification ne touche pas de manière sérieuse le Venezuela, il mit en exergue l'engagement de son pays pour le traitement de ce “problème international” en annonçant un soutien à la coopération sud sud autour des projets ayant trait à la désertification. Il encouragea également les pays industrialisés à faire montre d'un engagement accru en faveur la mise en application de la CCD

Enregistrement RealAudio


Pedro Verona Rodrigues Pires

Pedro Verona Rodrigues Pires, Président du Cap Vert, déclara que la réussite de la CCD est tributaire de la volonté et d'un mécanisme de financement prévisible tel que le FEM. L'orateur souligna de l'importance de la participation des acteurs sociaux et indiqua que la CdP de la CCD se doit: d'établir un comité de suivi, pour l'évaluation de la mise en application de la CCD (CRIC); de financer des unités de coordination régionales (UCR); et envisager des voies et moyens de contribuer au Sommet Mondial sur le Développement Durable (SMDD)

 


Pascoal Manuel Mocumbi

Pascoal Manuel Mocumbi, Premier Ministre du Mozambique, mit en relief les liens entre le changement climatique et la désertification, notant que les inondations massives au Mozambique avaient causé une dégradation des sols, une destruction de l'infrastructure et une stagnation économique. Soulignant que “la lutte contre la désertification est une lutte contre la pauvreté,” il donna un aperçu sur le Plan d'Action Anti-Pauvreté du Mozambique pour la période 2001-5, et appela la CdP à procéder à des évaluations régulières de la mise en application de la CCD au niveau national. Il encouragea le FEM à ajouter la dégradation des sols et la désertification comme pôle de focalisation, et précisa qu'il doit être désigné mécanisme de financement de la CCD

Enregistrement RealAudio


Hama Amadou

Hama Amadou, Premier Ministre du Niger, mit en relief les difficultés rencontrées par son pays dans le traitement de la désertification, et appela à une mise en œuvre urgente de la CCD, soulignant en particulier, le rôle de la communauté internationale dans la mise à disposition d'une assistance technologique et financière en faveur de l'Afrique. L'orateur exprima également son appui à l'organe subsidiaire de la CCD chargé de l'évaluation de la mise en application, à un augmentation du budget du Secrétariat, et à une coopération sud-sud

Enregistrement RealAudio


Dah Ould Abdeljelil

Dah Ould Abdeljelil, Mauritanie, donna un aperçu sur ses initiatives nationales en matière de lutte contre la désertification et indiqua que la CCD peut être revitalisée, entre autres, à travers la mise à disposition de ressources nouvelles et supplémentaires au profit du Mécanisme Mondial (MM) et, de la fourniture d'un soutien et de l'ouverture d'un dialogue avec les ONG


Bruno Amousou

Le Premier Ministre du Benin, Bruno Amousou, mit en exergue le plan septennal mis en place par son pays pour le traitement de la désertification, accueillit favorablement l'offre du FEM d'apporter son soutien à la CCD comme mécanisme de financement, et en tant que pays bénéficiaire, il remercia le Venezuela pour son appui, notant que le Bénin et le Venezuela étaient en passe de signer un accord de coopération


Sirgun Mogedal

Sirgun Mogedal, Norvège, déclara que la pauvreté constitue la plus grande menace au développement durable, souligna que la question du financement est le défi le plus sérieux posé à la CCD, et la nécessité d'un engagement fort de la part de la communauté internationale, en phase avec celui Dont font montre les pays en développement

Enregistrement RealAudio


J.M Noirfal

J.M Noirfal, Belgique, au nom de l'UE souligna la nécessité, entre autres: de requêtes de financement reflétant les PAN; d'une responsabilité des pays industrialisés à promouvoir les partenariats bilatéraux; de l'appui en faveur d'un nouveau guichet de financement au sein dui FEM; et de la conclusion d'un accord mondial à Johannesburg
Herbert Acquay, au nom du FEM, déclara être en train d'examiner les possibilités de désigner la dégradation des terres comme pôle de focalisation pour le financement et d'inclure une proposition d'accompagnement de 500 millions de dollars pour les activités de lutte contre la dégradation des terres au cours de la prochaine période de reconstitution de fonds. Mettant en exergue les avantages de la collaboration, l'orateur encouragea les Parties à continuer de chercher des fonds auprès de sources multiples


Herbert Acquay

La CCCC mit en relief les liens politiques, écologiques, économiques et sociologiques entre la CCD et la CCCC, ainsi que l'élaboration d'un arrangement trilatéral avec la CDB


Michael Zammit Cutajar, CCCC


Uwe Werblow

Uwe Werblow, Commission Européenne, fit part de son intention de renforcer la participation dans les divers forums de la CCD et attira l'attention sur: l'action politique au niveau national dans les pays touchés; l'allégement de la pauvreté en tant qu'objectif central de développement; et sur les efforts de la CE visant à traiter les problèmes associés aux questions du commerce, de l'aide et de l'investissement international


Maria Minna


Maria Minna, Canada, souligna l'importance des partenariats et la nécessité de promouvoir les synergies entre les accords environnementaux, et appuya l'idée de profiter de la dynamique du SMDD pour susciter un soutien public et politique en faveur du développement durable


Gar Knutson, Canada


Michel Jarraud

Michel Jarraud, OMM, fit état de ses efforts continus pour, entre autres: apporter un soutien aux systèmes d'observation améliorés, augmenter les programmes agricole d'adaptation au changement climatique, et améliorer les capacités en matière de prévision météorologique. Il mit aussi l'accent sur le recours à la science et à la technologie, en particulier pour la mise en place de systèmes d'alerte precoce, sur l'importance des connaissances scientifiques et sur la coordination entre les conventions

Yucai Li, Chine, nota que la désertification affectait 27% de sa surface terrestre totale ainsi que 400 millions de personnes. L'orateur présenta un rapport sur une récente législation consacrée à la prévention et à la maîtrise des dunes de sable et qui marque une nouvelle étape dans les efforts consentis par le pays, et mit en relief l'aide financière et le transfert des technologies comme étant cruciaux pour une mise en application efficace de la CCD


Yucai Li

Bozo Kovacevic, Croatie, brossa un tableau sur les défis qui restent à relever à l'échelle nationale dans le domaine de la lutte contre la dégradation des sols, y compris l'existence de plus d'un million de mines anti-personnel


Bozo Kovacevic


Uschi Eid

Uschi Eid, Allemagne, mit en relief: les approches participatives dans la mise en �uvre de la CCD; la progression de l'ouverture d'un guichet consacr� � la CCD au sein du FEM; et le r�le potentiel de la CCD dans le comblement des in�galit�s mondiales


Ali Mojtahed Shabestari

Ali Mojtahed Shabestari, Iran, au nom du G-77/CHINE, fit part de sa satisfaction quant au consensus �mergeant autour de l'�tablissement du CRIC. Le d�l�gu� appela: � la mise � disposition dans le budget central de la CCD d'un financement suffisant consacr� � la couverture du fonctionnement des UCR; � une action, par le FEM, visant � d�signer la d�gradation des terres comme p�le de focalisation; et � une d�cision invitant le FEM � devenir le m�canisme financier de la CCD


Mukti Shrestha

Mukti Shrestha, N�pal, d�crivit les initiatives nationales de son pays visant � r�duire la pauvret� et la d�gradation des terres et appela � un traitement particulier pour les pays les moins avanc�s dans la mise en application de la CCD

Francis Nhema, Zimbabwe, pr�senta un rapport sur ses actions visant � �laborer le PAN avec une large participation des acteurs sociaux et sur le manque de fonds n�cessaires � r�aliser avec succ�s cet objectif, et appela les participants � profiter de la CdP-5 pour proc�der � des �changes d'id�es sur la mise en place des PAN


Francis Nhema

Les participants � la Pl�ni�re




Couvertures ENB des r�unions ant�rieures de la CDD
click to topLe Secr�tariat de la Convention sur la Lutte contre la D�sertification
Site de la Cinqui�me Session de la CdP sur la Toile
L'Ordre du Jour Provisoire
Liste Provisoire des Documents Officiels
Rapport du Groupe de Travail Sp�cial � l'adresse de la CdP-5
Les Documents Officiels de la CdP-4

� 2001, Earth Negotiations Bulletin. All rights reserved.

| Linkages home | E-Mail |