go to IISDnet

Quatrième Conférence des Parties Convention sur la lutte contre la Désertification
Bonn, Allemagne; 11-22 decembre  2000

<< Back to main page <<
>> Version française: BNT >>
 
Archive:

Evénements spéciaux du jeudi, 21 decembre:
 
La Grande Commission (GC) se réunit en sessions du matin et de l'après midi pour examiner un rapport élaboré par le Mécanisme Mondial (MM), pour revoir sa stratégie opérationnelle et examiner les thèmes à l'ordre du jour concernant la règle 47 des règles de procédure. La GC n'entendit pas les rapports des Présidents des groupes de contact ces derniers n’ayant pas encore fini leurs travaux. Le groupe de travail ad hoc sur la revue de la mise en œuvre de la CCD (GTAH) se réunit pour entendre le rapport intérimaire des Présidents.

La Plénière fut convoquée plus tard dans l'après-midi, mais n'examina pas les rapports du Comité sur la Science et la
 Technologie (CST), du GTAH et de la Table Ronde Interparlementaire tenus en parallèle à la CdP, les 12 et 13 décembre, comme attendu, à cause du manque de quorum.


Photo ci-dessus: Diapositives prises la session du matin de la GC présidée par Kabelo Mafura (Lesotho)


GRANDE COMMISSION:

MECANISME GLOBAL


Le Directeur de Gestion du Mécanisme Mondial (MM) , Per  Rydén ( à gauche), présenta les documents ICCD/COP(4)/4 et Add.2, ainsi que Add.1 (A) et Add.1 (B) sur les modalités opérationnelles du MM, la fourniture de ses grandes lignes et la stratégie opérationnelle. Il souligna certaines des activités du MM dans le développement du programme d'action, les financements qu'il a obtenus, et les mécanismes innovateurs utilisés pour canaliser les ressources. Rydèn déclara que le MM était en train de développer un nouveau paradigme dans l'allocation de ressources aux conventions multilatérales et la collaboration avec le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM). Il nota qu'on avait besoin de ressources additionnelles, 

y compris pour le personnel additionnel, car l'utilisation de consultants n'est pas durable.






Le NIGERIA, au nom du G-77/Chine, et soutenue par la Communauté Sud Africaine pour le Développement, nota les limitations du MM dans la mobilisation des ressources à cause de son mandat, de sa dépendance de la CdP pour les ressources et son budget limité à 1.3 US$ qui pourrait ne faire qu’un petit peu plus que payer le personnel



LE GROUPE DE TRAVAIL AD HOC SUR LA MISE EN ŒUVRE:
 



Le Coprésident Willem van Cotthem
( à gauche) présenta le rapport intermédiaire des Coprésidents de la première session du GTAH, portant sur la mise en œuvre de la CCD (ICCD/COP(4)/INFORMAL/2). Il nota que c’était un texte émanant des Coprésidents et qu’il ne devrait pas être négocié. Le rapport contient des informations de fond sur la session du GTAH et ses procédures, et souligne les meilleures pratiques et les succès, les principaux obstacles et défis, les liaisons et synergies avec les autres conventions, et les stratégies établies au sein du cadre de travail concernant les plans/politiques du développement durable, tels qu’identifiés dans le rapport présenté.

 


La FRANCE, au nom de l’UE, soutint les mesures visant à promouvoir un échange entre les parties prenantes au GTAH et une participation maximale. Le CANADA, soutenu par la NORVEGE, souligna le besoin d’intégrer davantage les ONG, plus spécialement les organisations féminines, et suggéra d’inclure dans les rapports futurs, une plus ample information sur la participation et le genre.




                                                             




L�AUSTRALIE, soutenue par le CANADA, les ETATS-UNIS et la NORVEGE, mit l�accent sur le fait que la session a �t� un exercice d�apprentissage, et d�clara que l�identification des meilleures pratiques et des d�fis communs a �t� du plus grand int�r�t. Le repr�sentant fit valoir que l�on devait octroyer du temps � une r�union d�ensemble informelle lors de la session de reprise apr�s les conclusions, avec des groupes de pays.










L�OUZBEKSITAN et le MYANMAR exprim�rent leur d�ception face � l�absence, durant la session, de la Banque Mondiale, du PNUD et de certains pays donateurs, et appel�rent � plus de suggestions concr�tes pour la mise en �uvre.


PLENIERE:





Photo de gauche: Les d�l�gu�s discutent entre-eux en attendant que la pl�ni�re commence.

 

 

 

La Pl�ni�re se r�unit bri�vement � 18h45. Le Pr�sident de la CdP-4, Batjargal, informa les d�l�gu�s, qu�en raison du quorum limit� pr�sent, les rapports du CST, du GTAH et de la table ronde des Parlementaires, ne seraient pas examin�s. Il reporta la r�union � vendredi 22 d�cembre apr�s-midi.

Photo de droite (de gauche � droite): Le Secr�taire Ex�cutif de la CCD, Hama Arba Diallo, le Pr�sident de la CdP-4, Zambiin Batjargal et un repr�sentant du Secr�tariat.


 
R�sum� du BNT de la CdP-3
Couverture par le BNT de la CdP-3
Site web du Secr�tariat de la CCD avec les documents et information officiels de la CdP-4 �  l'intention des  participants
Introduction � la CCD
Pages Liaison sur la d�sertification
Autres Ressources Internet sur la D�sertification

Get RealPlayer 8

Free Download

<< Back to ENB's COP-6 main page <<
>>
Version fran�aise: BNT<<
� 2000, IISD. All rights reserved.

| Linkages home | E-Mail |