go to IISDnet

Quatrième Conférence des Parties Convention sur la lutte contre la Désertification
Bonn, Allemagne; 11-22 decembre  2000

<< Back to main page <<
>> Version française: BNT >>
 
Archive:


Evénements spéciaux du jeudi, 14 decembre:

Le Comité sur la Science et la Technologie (CST) se réunit tout au long de la journée pour écouter les rapports des groupes de travail concernant l’information scientifique et technique et pour examiner les questions prioritaires pour le CST-5. La Plénière, prévue le matin pour examiner le programme de travail du groupe de travail ad hoc (GTAH) sur l’évaluation de la mise en oeuvre de la CCD, fut annulée car les négociations informelles sur les questions relatives au GTAH n’étaient pas achevées. Celle-ci se réunit brièvement dans l’après-midi afin d’adopter une décision préliminaire sur les procédures d’évaluation de la mise en oeuvre de la CCD. La Grande Commission (GC) se réunit brièvement dans la matinée et dans l’après-midi pour examiner: la déclaration préliminaire sur le renforcement de la mise en oeuvre de la Convention; les procédures de revue des rapports sur la mise en oeuvre de la CCD; les rapports sur les progrès des régions autres que l’Afrique; une annexe additionnelle sur la mise en oeuvre dans la Convention; et les relations avec les conventions, les organisations internationales, les institutions et les agences concernées.

Photo ci-dessus (de gauche à droite) : Le Président du CST Olarewanju Smith (Canada) avec Ndegwa Ndiang'ui, membre du Secrétariat.


PLENIERE

La CdP se réunit brièvement dans l’après-midi et adopta une décision préliminaire de la GC sur la procédure du GTAH de revoir la mise en œuvre de la CCD. La CCD élit également Mohammed Mahmoud el Ghaouth (Mauritanie) et Willem van Cotthem (Belgique), nommés par la GC pour coprésider le GTAH.


Photo de gauche: Diapositives prises durant la brève plénière de l’après-midi.



COMITE SUR LA SCIENCE ET LA TECHNOLOGIE


Antoine Cornet (FRANCE), parlant au nom du groupe de travail sur la question, souligna l’importance des indicateurs et le rôle de l’information technique dans l’élaboration de rapports par les Parties. Il mit en exergue la valeur des indicateurs en tant qu’outils de suivi et d’évaluation en conformité avec les stratégies nationales et fit le distinguo entre l’état et l’impact des indicateurs. Il recommanda que l’on garde les indicateurs comme priorité pour le CST et mit en exergue le besoin d’une harmonisation avec les autres processus.





Ben Souda (Maroc), mit en avant les engagements de la Convention et le besoin de s’appuyer sur les initiatives existantes, et avec le MALAWI, appela au renforcement des capacités.

 



Gunn Paulsen (Norvège)  proposa que le Secrétariat élabore un rapport sur les meilleures pratiques, bénéficiant de l’expertise de de la liste d’experts, de la base de données sur le savoir traditionnel, et des ONG.


 

GRANDE COMMISSION



Le BENIN présenta une décision préliminaire préparée par un groupe de contact pour r�soudre les questions relatives aux travaux du GTAH concernant l��valuation de la mise en �uvre de la CCD.






Mohammed Mahmoud El Ghaouth (Mauritanie), accueillit l�annexe pr�liminaire et d�clara que sa mise en �uvre ne devrait pas affecter les ressources pour la mise en �uvre dans les autres r�gions. Un groupe informel, sous la pr�sidence du Royaume Uni, fut r�uni afin de pr�parer une d�cision pr�liminaire � soumettre � l�examen de la CdP.

Le G77/CHINE sugg�ra que la CdP fournisse des contributions au processus de Rio+10 et consid�rerait ainsi quel rapport soumettre. Notant la pr�sence de moins en moins nombreuse des d�l�gations des pays en d�veloppement � Bonn, � cause du relogement � Berlin, le d�l�gu� proposa qu�une branche de liaison de la CCD financ�e modestement soit reli�e au Si�ge des Nations Unies pour b�n�ficier des services des Nations Unies.

Photo de gauche : Osita Anaedu (Nig�ria) faisant une intervention au nom du G77/CHINE.






Uriel Safriel (Isra�l) attira l�attention sur un atelier de travail qu�ils avaient organis� en 1997 sur les synergies avec la CCCC


Autour de l�Exposition :




Photo de gauche: Les participants � la CdP-4 de la CCD peuvent obtenir nombre d�informations sur la D�sertification, provenant de diff�rentes organisations dans le hall principal du Centre International des Congr�s





Photo de droite: Jens M�hlmann du STFI, expliquant l�application pratique des barri�res de sable dans l�agriculture, l�horticulture et la protection coti�re. Pour de plus amples informations, vous pouvez visiter leur site internet :  www.stfi.de

 


 
R�sum� du BNT de la CdP-3
Couverture par le BNT de la CdP-3
Site web du Secr�tariat de la CCD avec les documents et information officiels de la CdP-4 �  
   l'intention des  participants
Introduction � la CCD
Pages Liaison sur la d�sertification
Autres Ressources Internet sur la D�sertification

<< Back to ENB's COP-6 main page <<
>>
Version fran�aise: BNT<<
� 2000, IISD. All rights reserved.

| Linkages home | E-Mail |