Linkages accueil    English version: ENB

TROISIEME REUNION DE LA CONFERENCE DES PARTIES DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES SUR LA LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION

Recife, Brazil; 15-26 Novembre, 1999

 
Couverture quotidienne
Final Summarie HTML TEXTE PDF
26 nov HTML TEXTE PDF
25 nov HTML TEXTE PDF
24 nov HTML TEXTE PDF
23 nov HTML TEXTE PDF
22 nov HTML TEXTE PDF
19 nov HTML TEXTE PDF
18 nov HTML TEXTE PDF
17 nov HTML TEXTE PDF
16 nov HTML TEXTE PDF
15 nov
Numéro d'ouverture
HTML TEXTE PDF

Images et RealAudio d'aujourd'hui disponibles ci-dessous. Pour les jours précédents (avec les briefings):

25 novembre
24 novembre 23 novembre
22 novembre 19 novembre
18 novembre 17 novembre
16 novembre 15 novembre

Briefing du Vendredi 26 Novembre

Après une brève Plénière matinale consacrée à l'examen de la composition des groupes spéciaux sur les connaissances traditionnelles et sur les systèmes d'alerte avancée, les délégués ont mené des consultations informelles, tout au long de la journée, poursuivant la considération du budget, des mécanismes d'évaluation de la mise en application, et de l'intégration des activités des ONG dans le programme officiel prévu dans le cadre de la CdP. La Plénière devait ainsi être suspendue jusqu'à 23:20, heure à laquelle les délégués ont repris l'examen des projets de décisions concernant les questions en suspens, notamment celles ayant trait au budget, aux procédures devant régir l'évaluation de la mise en application, et aux clauses d'arbitrage et du respect des obligations. La Plénière devait être ajournée de nouveau en attendant la fin des consultations informelles autour de l'examen des rapports concernant la mise en œuvre de la CCD et les procédures ou mécanismes institutionnels additionnels susceptibles d'aider la CdP dans l'évaluation régulière de l'état d'avancement de la Convention. Les délégués devaient, par la suite, se réunir de nouveau pour l'adoption des décisions restantes. Le Vice-président de la CdP-3, Victor Louro, a enfin clôturé les travaux samedi 27 novembre vers, 2h10 du matin. La CdP a adopté une 'initiative de Recife' appelant à la formulation, à la CdP-4, d'une déclaration d'engagements focalisée sur un certain nombre de domaines thématiques et sectoriels assortis d'un calendrier approuvé à l'avance. Par ailleurs, le texte réitère la nécessité d'adopter des mesures visant à l'éradication de la pauvreté; réaffirme l'impératif de mobiliser des ressources financières et de promouvoir le transfert des technologies et le renforcement des capacités nécessaires à la lutte contre la désertification; souligne le besoin d'intégrer la mise en application de la CCD dans les stratégies de développement nationales des pays touchés; et met en relief l'importance de la poursuite du travail sur la question des repères et indicateurs et de la mise à disposition de l'expertise indispensable au soutien de la mise en œuvre de la CCD aux niveaux national, sous-régional et régional.

Cliquez ici pour l'écoute de certains passages de la conférence de presse conjointe donnée par l'UE et le G-77/ Chine (en Anglais)

Photos et Enregistrements RealAudio du Vendredi 26 Novembre

La Plénière de Clôture termine ses travaux, samedi, vers 2h30 du matin

Plénière de Clôture
Secrétaire Exécutif de la CCD, Hama Arba Diallo, avec le Vice-président de la CdP-3, Victor Louro
Diallo et Louro discutant des derniers projets de décisions avec le Secrétariat
L'Allemagne a transmis un message du Maire de Bonn souhaitant, par avance, aux délégués, la bienvenue dans sa ville à l'occasion de la CdP-4.

La Mauritanie, au nom du G-77/Chine, a demandé si, à défaut d'une offre d'accueillir la CdP, ses travaux se tiendraient au siège du Secrétariat à Bonn et a noté les coûts encourus dans un tel cas.

Dans ses remarques de clôture, la Guyane (à gauche), au nom du G-77/Chine, a rappelé aux délégués que ce sont les souffrances et les attentes des millions de personnes touchées par la sécheresse et la désertification qui constituent le principal enjeu de la convention.

La Finlande, au nom de l'UE, a noté que les états membres de l'union sont désormais conscients plus que jamais que la lutte contre la désertification doit être intensifiée, même si elle n'est pas encore, comme elle devrait l'être, partie intégrante des stratégies de développement. L'orateur a également accueilli favorablement l'initiative de Recife.
Le Brésil a remercié la CdP pour les expressions de gratitude présentées au gouvernement brésilien dans le projet de décision consacré à cet effet.
L'Iran, au nom du Groupe Asiatique, a appelé les donateurs à apporter aux régions touchées leur soutien sous forme de ressources techniques, technologiques et financières, et a attiré l'attention des délégués sur le fait que deux lettres ont été présentées au Secrétariat par les membres du Groupe, au sujet de la participation des ONG asiatiques.
L'Afrique du Sud, au nom du Groupe 'Valdivia' qui comprend l'Argentine, l'Australie, le Brésil, le Chili, la Nouvelle Zélande, l'Afrique du Sud et l'Uruguay, a noté que le groupe avait été établi pour tirer profit des expériences vécues par les uns et les autres dans le domaine de la lutte contre la désertification et l'atténuation des effets de la sécheresse. Le représentant s'est également félicité de l'initiative de Recife qu'il qualifia de contribution importante dans les efforts de mise en application de la CCD.
.
Le Pérou a parlé au nom des pays membres du Groupe Amérique Latine et Caraïbes

La Roumanie a fait part de la gratitude des pays de la région d'Europe Centrale et de l'Est pour la décision positive concernant l'annexe de mise en œuvre régionale additionnelle.

 

Le Bénin, au nom du Groupe Africain, a rappelé à tous que l'Afrique était derrière l'initiative ayant mené à l'élaboration, l'adoption et la ratification de la Convention et qu'elle continuait à faire montre d'un engagement politique visant à la faire évoluer vers une position prioritaire. L'orateur a ajouté que l'Initiative de Recife se plaçait dans la lignée de celle de Rio qui nous a montré le chemin à suivre, et qu'elle représentait un jalon important pour la mise en application de la Convention.

Le représentant d'une ONG s'est félicité des deux sessions de dialogue tenues avec les Parties, affirmant que la démarche reflétait la bonne volonté de toutes les Parties. L'orateur souhaita voir cela se traduire, aux plans qualitatif et quantitatif, par une meilleure participation des ONG dans les réunions à venir. Il s'est également félicité des efforts fournis par les pays africains pour la mise en place des programmes d'action nationaux et a exprimé la nécessité, pour les Parties en mesure de le faire, d'y apporter leur soutien dans le futur.

Le Secrétaire Exécutif, Diallo, a félicité les représentants de toutes les Parties pour les compromis nécessaires qu'ils ont réalisés. Il a promis de faire le meilleur usage des options fournies par les décisions de la CdP, de rester au service de la cause aussi longtemps que tout le monde est satisfait des résultats obtenus, et de donner le meilleur de lui-même pour rendre aux Parties, des services plus efficaces sans jamais fléchir.
Message du Président de la CdP-3, José Sarney Filho: Diallo a livré un message que lui a transmis, à l'adresse des participants, le Président de la CdP-3, Sarney Filho, dans lequel ce dernier exprime ses encouragements concernant l'accord réalisé autour de l'Initiative de Récife qui, devait-il préciser: permettra, à la CdP-4, l'adoption d'une déclaration pour le renforcement de la mise en application de la convention; souligne la nécessité des indicateurs pour la mesure de l'efficacité des efforts fournis dans le cadre de la lutte contre la désertification; et aide à susciter, à l'égard de la CCD, un intérêt similaire à celui dont bénéficient les autres conventions de Rio. Filho s'y félicite, par ailleurs, des rapports soumis par les pays africains, lesquels rapports, a-t-il encore précisé, seront d'une grande utilité pour les pays appelés à présenter les leurs à la prochaine CdP. Il y évoque également les accords conclus sur les questions des S.A.A, des connaissances traditionnelles, et de la participation des ONG, comme autant de conclusions probantes de la CdP-3.

Conférence de Presse Conjointe de l'UE et du G-77/Chine
L'Union Européenne et le G-77/Chine ont donné une conférence de presse conjointe pour informer les reporters sur l'état d'avancement des négociations sur les questions du budget et de l'initiative de Recife.
.David Johansson, de l'UE et Allison Drayton du G-77/Chine

Interrog� sur la teneur du Mandat de Recife, Drayton a r�pondu que le point central de l'initiative consiste � avancer vers l'�tape suivante de la mise en application de mani�re � �tre en mesure, durant la CdP-4, d'adopter une d�claration couvrant une p�riode de temps approuv�e et pr�sentant les probl�mes dans un classement prioritaire ainsi que la mani�re dont ils doivent �tre r�solus.

Photos diverses

La Salle des Pl�ni�res vide au moment o� des consultations informelles sur la question du budget sont men�es derri�re des portes closes.

Les d�l�gu�s quittant la r�union finale du Groupe Africain

Jill Hanna, de la Commission Europ�enne et Allison Drayton, du G-77/Chine

Les ONG attendant les d�cisions finales

Les d�l�gu�s de Ste. Lucie, du Br�sil et de la Jama�que avant la reprise de la Pl�ni�re de Cl�ture


Les ONG demandent aux pays de l'OCDE, d'aider au financement des P.A.N

Policiers br�siliens en faction � l'ext�rieur du Centre des Conf�rences
click to top

Subscribe
Linkages Subscription Manager

bullet | Page d'Accueil de Linkages

� Bulletin des N�gociations de la Terre. 1999.Tous droits r�serv�s