Visit IISDnetback to IISD Linkages home page

SECONDE REUNION DU GROUPE D’EXPERTS INTERGOUVERNEMENTAL SPECIAL, DE COMPOSITION NON LIMITEE, SUR L’ENERGIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE

Siège des Nations Unies, à New York
26 Février - 2 Mars 2001
                                                                                                     >>ENB English Version<<

 

Archives Web, comprenant photos et enregistrements RealAudio:
| Lundi 26| Mardi 27| Mercredi 28| Jeudi 1er

Evénements spéciaux du mardi, 27 février:
Les délégués ont présenté leurs commentaires généraux concernant le projet de texte de négociation intitulé:  soumis par les Coprésidents du Groupe d'Experts (E/CN.17/ESD/2001/L.1). Le projet de texte décrit les défis à relever et les recommendations qui se rapportent aux sept thèmes clès: l'accessibilité à l'énergie; l'efficience énergétique; l'énergie renouvelable; les technologies avancées en matière de combustibles fossiles; les technologies de l'énergie nucléaire; l'énergie rurale; et l'énerie et les transports. Le projet de texte renferme également des chapitres sur: les thèmes permanents (recherche et développement, échange d'information et dissemination des données, marchés, transfert des technologies, renforcement des capacités, mobilisation des ressources financières, et approche basée sur la mise à contribution des concernés et sur la participation du public); la coopération régionale; et la coopération internationale. . Photo ci-dessus: le Coprésident Irene Freudenschuss Reichl (Autriche).

Cliquez ici pour accéder à notre couverture du briefing concernant la Réunion de Haut Niveau sur l’Energie pour le Développement Durable, pour la Région Asie – Pacifique, tenue en Indonésie les 23 et 24 novembre 2000

 
JoAnne DiSano, Directrice de Division Développement Durable, a établi une
distinction entre la Cellule Inter-Agences et le Groupe d'Experts sur l'Energie et a indiqué que les deux n'e sont pas dépendant l'un de l'autre.
Elle a déclaré que la Cellule Inter-Agences vise à consolider les efforts et à éviter la duplication dans le domaine de l'énergie au sein du système des Nations Unies. Elle a invité les délégués à assister à un briefing sur les activités de la       Cellule Inter-Agence, le 28 Février.

 

ENB Daily Report
Day HTML
PDF
TXT
Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sommaire      

 

* Pour pouvoir visualiser les fichiers PDF, vous avez besoin de vous doter du dispositif gratuit 'Adobe Acrobat Reader':  

* Pour pouvoir entendre les fichiers enregistrésen Real Audio, vous avez besoin de vous doter du dispositif gratuit  ‘Real Audio player’

download the free Real Player

   

 

 
Ci-dessus, JoAnne DiSano, Directrice de la Division Développement Durable, la Coprésidente Irene Freudenschuss Reichl (Autriche) et le Coprésident Mohammad Reza Salamat (Iran)
L’Iran, au nom du G-77/Chine, présenta les positions du groupe. Le groupe a proposé, entre autres, la suppression de la référence à la fixation du carbone et à son application "à grande échelle" dans le cadre de l’avancement des technologies des combustibles fossiles. Au sujet du thème de la participation, le groupe a suggéré le renforcement des capacités des organisations de base communautaires et le rôle des femmes

Au sujet de l’énergie nucléaire, l’Arabie Saoudite a suggéré l’insertion d’un nouvel alinéa appelant à la suppression de l’énergie nucléaire. Au sujet du thème de l’amélioration du fonctionnement des marchés, l’Arabie Saoudite a fait objection à l’UE et a proposé d’inclure un libellé prônant la réadaptation de la structure fiscale en vigueur dans les pays industrialisés, de manière à y refléter leurs niveaux de pollution environnementale.

Au sujet de l’amélioration de l’efficacité énergétique, la Chine a plaidé pour une amélioration du transfert des technologie et une intensification du soutien financier. Au sujet de l’énergie rurale, la Chine a proposé l’adjonction d’un libellé appelant à une gestion durable des forêts. Le représentant a également souligné le droit de tous les pays à développer l’énergie nucléaire.
Les membres de la délégation iranienne se sont réunis en petits comités avant la séance de la matinée pour passer en revue les amendements qu’ils doivent présenter au nom du G-77/Chine. Au sujet des thèmes permanents, le G-77/Chine, avec la Colombie, la Fédération de Russie et l’Arabie Saoudite, a proposé la suppression du chapitre portant sur le message devant être envoyé aux autres organes intergouvernementaux dans le cadre de la coopération internationale.

 

La Colombie, appuyée par la Barbade et la Guyane, a proposé l’insertion d’un sous-alinéa appelant à la suppression des transits transfrontaliers des déchets nucléaires, en particulier, ceux effectués à travers les côtes des pays n’appartenant pas à l’OCDE. La Barbade a affirmé que les sources d’énergie nucléaire ne sont ni appro­priées ni acceptables pour une utilisation dans les petits Etats insulaires en développement, ce à quoi l’Arabie Saoudite a ajouté “et dans tous les pays en développement.” Au sujet de l’énergie renouvelable, la Colombie, appuyée par Cuba, l’Algérie et la Guyane, a proposé l’insertion d’une référence au Programme Solaire Mondial.

Au sujet de l’énergie rurale, la Suède, au nom de lUE, a souligné le rôle de la biomasse dans les énergies rurales et nota que les coûts élevés de l’investissement et des droits de raccordement entravaient la production et l’utilisation des ressources renouvelables dans l’approvisionnement en énergie rurale. Au sujet du thème de l’amélioration du fonctionnement des marchés, l’UE, appuyée par l’Australie, a suggéré la création de marchés ouverts et compétitifs, inscrits dans un cadre régulatoire.

 

Concernant l’efficacité énergétique, l’Australie (à gauche), avec le Canada, la Norvège, le Japon et la Turquie, fit objection aux références portant sur les objectifs figurant à titre indicatif pour l’efficacité énergétique. Au sujet de l’énergie rurale, l’Australie a indiqué que les difficultés posées dans la fourniture d’énergie sont dues à la structure des marchés des zones rurales. Au sujet du thème des recherche et développement, l’orateur a suggéré l’insertion d’une formulation reflétant davantage d’incitations en faveur de l’investissement du secteur privé, dans un environnement favorable, avec un partage équitable des risques inhérents à la production et à la distribution de l’énergie.
Au sujet du renforcement des capacités, le représentant d’Antigua et Barbuda, appuyé par le Canada (à droite), a mis en exergue le rôle du FEM. Au sujet de l’échange d’information et de la dissémination des données, le délégué des Etats-Unis, soutenu par le Canada et l’Australie, a suggéré l’inclusion des données concernant entre autres les coûts et les profits associés aux technologies environnementales et a suggéré la mise en place d’un centre d’échange d’informations sur l’internet. Le délégué égyptien (à gauche)

Briefing sur la Réunion de Haut Niveau pour la Région Asie – Pacifique, sur l’Energie pour le Développement Durable
Dans le cadre d’une manifestation organisée en marge de la conférence, une séance d’information  sur la Réunion Régionale tenue à Bali, en Indonésie, les 23 et 24 novembre 2000, a été parrainée par la délégation indonésienne. Le rapport de synthèse de cet événement est fourni dans le document E/CN.17/2001/10. Parmi les orateurs, JoAnne DiSano, Directrice de la Division du Développement Durable (photo: au centre, à gauche) qui a déclaré estimer que les résultats de la réunion de Bali (la Déclaration et le Programme d’Action de Bali) ont contribué de manière significative au futur de l’énergie et des questions qui s’y rapportent. Elle a indiqué que cette réunion a donné une illustration exemplaire de ce qui pourrait être réalisé au plan régional, en terme de coopération. Filino Harahap, membre de la délégation indonésienne (au fond, à droite), a affirmé que la conférence a traité de la manière de fournir les subventions aux groupes cibles. L’orateur a ensuite mis l’accent sur les difficultés rencontrées dans la lutte contre la contrebande du pétrole et d’autres combustibles, à cause des décalages des prix dans les pays voisins. Bob Alderson, Australie (au fond à gauche), a donné un briefing sur les conclusions de la réunion du monde des affaires tenue lors de la conférence de Bali. L’orateur à indiqué que les groupes de travail y ont abordé: l’efficacité énergétique dans l’utilisation en fin de chaîne; l’accès aux services dans les lieux enclavés; l’infrastructure de l’énergie; et, le rapport énergie et environnement. Il a souhaité voir les risques équitablement partagés entre les gouvernements et le monde des affaires, et a affirmé que les principales voies garantissant cet équilibre englobent la nécessité de s’assurer de la transparence et de la prévisibilité du cadre de régulation. Pour lui, certaines subventions seront quelquefois indispensables, mais elles doivent être bien ciblées et transparentes, et établies en fonction de l’infrastructure, plutôt que des prix. Pranesh Chandra Saha, de la Division du Développement de l’Environnement et des Ressources Naturelles, ESCAP (au fond, au centre), a déclaré qu’à travers la Déclaration de Bali et du programme d’action régional, la Région Asie - Pacifique a élaboré une plate-forme commune pour le développement des questions posées à la région. L’orateur a mis en exergue l’engagement des gouvernements dans l’accélération du passage vers une utilisation plus durable de l’énergie, soulignant les domaines prioritaires, en particulier, celui de l’accessibilité de l’énergie. Il a précisé encore que l’un des domaines d’action est consacré à la satisfaction des besoins et des priorités des pays insulaires du Pacifique, et à la création de sources d’énergie renouvelables dans les petits Etats insulaires en développement. Il a enfin mis l’accent sur les résultats du symposium des ONG organisé en parallèle à la conférence. Il a déclaré pour conclure qu’il ne restait plus désormais qu’à traduire le programme en action concrète.


LINKS:

Les Documents de la R�union:

Les Liens ayant Rapport avec le Sujet:

Couvertures disponibles de l�IIDD, ayant trait au sujet :

 
 
| IISD net | Linkages home | Linkages UNEP GC home |