RESOURCE-E.GIF (6856 bytes)

CDD-7
LA SEPTIEME SESSION DE LA COMMISSION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Briefing pour mardi, 20 avril

"La Commission du Développement Durable à la croisée des chemins" - Simon Upton, Président de la CDD-7.

Les ministres gouvernementaux ont informé le Président de la septième session de la Commission du Développement Durable (CDD) que l'organe se trouvait à une croisée de chemin. Intervenant à l'ouverture de la session, lundi, au siège des Nations Unies à New York, Simon Upton (Nouvelle Zélande) indiqua aux participants que les ministres lui avaient déclaré qu'ils perdraient l'intérêt porté à la Commission si elle devait ne pas produire "quelque chose de palpable" cette année.

M. Upton préside le premier Bureau de la CDD élu une année avant la session qu'il doit superviser. Les membres ont saisi l'opportunité pour suggérer un certain nombre de changements dans le modus operandi de la CDD. M.Upton utilisa son allocution d'ouverture, lundi, pour expliquer qu'il a entreprit de vastes consultations avec ses collègues ministériels qui partage son point de vue que la CDD doit se dégager une approche nouvelle. Il réitéra que l'objectif de la CDD est "d'illuminer" et non de négocier les textes. Dans un effort visant à impulser des résultats allant dans ce sens de la part de la CDD, M.Upton invita les participants aux réunions intersessions de la CDD à produire des projets de texte concis englobant les éléments proposés pour les décisions, en accompagnement aux synthèses des discussions plus longues élaborées par le Président. Plus tard dans la semaine, M. Upton continuera à encourager l'adoption d'une nouvelle approche au Segment de Haut Niveau, lorsqu'il exhortera les ministres à éviter les déclarations préparer à l'avance et à participer au libre cours des échanges.

M.Upton déclara aussi qu'il était satisfait du résultat des Intersessions. Dans l'après-midi, cependant, M.Upton se trouva obligé de se battre pour que ses idées aient un impact sur le premier Segment consacré au Dialogue entre les différents concernés, sur le thème des initiatives de l'industrie en faveur du tourisme durable. Les collectivités locales, les syndicats et les ONG ont souvent résisté à l'appel du Président de limiter leurs interventions au thème abordé. En fin d'après-midi, M.Upton invita les concernés à se réunir de nouveau, à titre officieux, pour lui dégager quelques recommandations sur lesquels ils seraient tous d'accord. Un représentant des collectivités locales a déclaré que l'épreuve réelle pour le dialogue était la volonté des ministres à prendre en considérations les recommandations durant leurs délibérations de haut niveau plus tard dans la semaine.

Les initiatives volontaires de l'industrie tournent en rond

Le sujet des initiatives volontaires de l'industrie tourna en rond, lundi après-midi, lorsqu'il fut abordé dans le cadre de l'échange entre les différents concernés sur le thème de l'industrie et du tourisme durable. Au cours de la matinée, les participants ont entendu que suite à la discussion interactive menée dans le cadre de la CDD-6 l'année dernière, la Commission avait invité les représentants de l'industrie, des syndicats et des ONG à procéder à l'examen des initiatives et des accords volontaires aux fins d'identifier les éléments susceptibles d'être pris en considération dans la revue. En réponse à ce mandat, une Réunion Consultative des Différents Concernés fut organisé à Toronto (Canada) du 10 au 12 mars 1999 dans l'objectif de d'identifier les éléments clés pouvant servir à la revue des initiatives et accords volontaires. Les participants y soulignèrent que:

DANS LES COULOIRS
Le r�le de la CDD dans la fourniture d'une plate-forme globale et une opportunit� de travailler en r�seau � l'ensemble des concern�s fut d�montr�, lundi, par la signature d'un M�morandum d'Entente entre l'organe de l'industrie du tourisme, le World Travel and Tourism Council, et le Conseil International pour les Initiatives Environnementales Locales. Les deux organisations se mirent d'accord, entre autres, d'explorer les voies et moyens d'int�grer les principes retenus par l'Agenda 21 en mati�re de Voyage et le Tourisme dans la planification de leurs travaux respectifs.

Photos et RealAudio pour 19 avril

Des hommes en affairs: Nitin Desai, Sous-Secr�taire G�n�ral de la DESA et Simon Upton, Pr�sident de la CDD-7.

Nitin Desai, Sous-Secr�taire G�n�ral, D�partement des Affaires Economiques et Sociales, nota que la CDD-7 entreprenait le premier examen effectu� par le syst�me des Nations Unies sur le tourisme du point de vue de la durabilit�.
Navid Hanif, Copr�sident du Groupe de Travail Sp�cial Intersessions (GTSI) sur les modes de consommation et de production et sur le tourisme, pr�senta le rapport du GTSI (E/CN.17/1999/16).
Alan Simcock, Copr�sident du GTSI sur les oc�ans et les mers et sur les PEID, pr�senta � son tour le rapport du GTSI (E/ CN.17/1999/17).
Le Copr�sident du GTSI, John Ashe (Antigua et Barbuda) attira l'attention sur la prochaine revue de l'application du Programme d'Action de la Barbade et nota que la CDD-7 produira un texte devant servir de plate-forme aux n�gociations durant la revue.
Le CANADA pr�senta les conclusions de l'atelier intersessions qui a regroup� les diff�rents concern�s sur les th�mes des initiatives volontaires et qui s'est tenu � Toronto du 10 au 12 mars 1999.
Le Pr�sident Upton d�clara que ses coll�gues ministres ont indiqu� que la CDD risquait de ne plus susciter leur int�r�t si elle devait ne pas aboutir � un r�sultat palpable. Il pr�cisa que la t�che de la CDD n'�tait pas de n�gocier mais d'illuminer, et appela � des r�sultats pratiques et r�alisables.
Le Pr�sident de la CDD-7 Upton avec la porte-parole du G-77/Chine Alison Dreyton.
Le Sous-Secr�taire G�n�ral Desai discutant avec un des d�l�gu�s chinois

Retour a la page d'accueil du BNT sur la CDD-7

Earth Negotiations Bulletin, 1999. All rights reserved.