go to IISDnet

Treizi�me session des Organes Subsidiaires du CCCC
Lyon, France; 4 - 15 septembre 2000

<< Retour � la page d'acceuil <<
>> English version: ENB >>
 
Archive:

Faits marquants de mardi, 5 septembre

Les d�l�gu�s pr�s des r�unions officieuses pr�c�dant les SB-13 se sont r�unis pour proc�der � l'examen des th�mes suivants: les politiques et mesures (P&Ms); le transfert des technologies; l'utilisation des sols, les changements intervenus dans l'utilisation des sols et la foresterie (LULUCF); le renforcement des capacit�s; le respect des obligations; l'Article 4.8 et 4.9 de la CCCC et l'Article 3.14 (effets adverses) du Protocole; les m�canismes; et les lignes directrices devant encadrer les Articles 5 (questions m�thodologiques), 7 (communication des informations) et 8 (revue des informations) du Protocole.


POLITIQUES ET MESURES:
Apr�s un aper�u sur les r�cents d�veloppements intervenus dans le sujet des P&M, le Pr�sident Jose Romero (Suisse) requit des Parties de se focaliser sur l'�laboration d'une d�cision pour la CdP-6. L'UE proposa des objectifs en mati�re: d'�change d'informations et d'exp�riences; de facilitation de la coop�ration entre les Parties; et de facilitation de l'�valuation des progr�s d�montrables. Au sujet du libell� appelant � une d�cision de la CdP-6, l'UE souligna le besoin d'adopter un "processus continu et structur�" pour le traitement des questions pos�es dans le cadre de ses objectifs propos�s. Les �l�ments pr�liminaires de la d�cision seront disponibles jeudi matin.


RENFORCEMENT DES CAPACITES
Le Pr�sident du SBI, John Ashe, d�clara que l'objectif de la r�union consistait � examiner les conclusions des �valuations r�gionales de l'initiative de d�veloppement des capacit�s (CDI). Apr�s l'introduction des �valuations r�gionales de la CDI, des groupes restreints furent convoqu�s pour discuter des r�sultats de ces �valuations.

De gauche � droite: Gao Pronove and Janos Pastor, du Secr�tariat de la CCNUCC, John Ashe, Pr�sident du SBI, et Havani Vaish, du FEM. En bas � gauche: Des d�l�gu�s attendant � l'ext�rieur de la salle de r�union le d�marrage de la s�ance du groupe sur le CDI. En bas � droite: les d�l�gu�s en r�union dans une salle comble.


LULUCF
Des d�l�gu�s ont donn� un aper�u sur les soumissions faites par les Parties sur la question des LULUCF, telles que contenues dans le document de synth�se consolid� �labor� par le Secr�tariat (FCCC/SBSTA/2000/9). Les d�l�gu�s ont examin� les d�finitions propos�es pour les termes "for�ts," "afforestation," "reforestation" et "d�forestation," ainsi que les questions ayant trait � la comptabilit�.
Ci-dessus: Le Co-Pr�sident Philip Gwage, Ouganda (centre)


LES MECANISMES

Le Pr�sident Chow (� droite) pr�senta les th�mes institutionnels ayant trait au MDP. Il d�crivit, entre autres: les responsabilit�s et les pr�rogatives de la CdP/RdP et du Comit� Ex�cutif (CE), telles qu'�tablies dans l'Article 12 (MDP) du Protocole; les t�ches et les fonctions du CE relatives � l'accr�ditation des entit�s op�rationnelles, � l'enregistrement des projets, au manuel de r�f�rence et � l'�mission des CER; les t�ches et les fonctions de la CdP/RdP; et le r�glement int�rieur du CE.


Panneaux solaires de Greenpeace
Greenpeace a expos� des panneaux solaires � l'ext�rieur du centre de Conf�rence et ses repr�sentants ont discut� de ce sujet avec les d�l�gu�s qui ont visit� le stand. Greenpeace a fait circuler un papier affirmant que l'int�grit� environnementale du Protocole de Kyoto �tait en jeu et encourageant les pays � prendre des d�cisions qui ne permettent pas la cr�ation de br�ches, que Greenpeace craint voir mener � peu ou pas d'action exig�e des pays industrialis�s.


Miscellaneous Photos
Le Bureau d'Information de Lyon o� les d�l�gu�s viennent acqu�rir leurs titres de transport gratuits pour les bus et s'informer de ce qui se d�roule en dehors du centre de conf�rence.

<< Retour � la page d'acceuil SB-13 du BNT <<
>> English version: ENB >>

� 2000, IISD. Tout droits reserves.

| Linkages home | E-Mail |