go to IISDnet

Treizi�me session des Organes Subsidiaires du CCCC
Lyon, France; 4 - 15 septembre 2000

<< Retour � la page d'acceuil <<
>> English version: ENB >>
 
Archive:

Faits marquants de lundi, 4 septembre

La semaine de r�unions informelles pr�c�dant les treizi�mes sessions officielles des Organes Subsidiaires (SB-13) de la Convention-Cadre sur les Changements Climatiques (CCCC) a commenc� ce lundi 4 septembre, par une s�ance d'information initiale donn�e par les Pr�sidents des organes subsidiaires et le Secr�taire Ex�cutif de la CCCC. Suite � quoi, des r�unions informelles ont �t� convoqu�es pour l'examen des lignes directrices relevant des Articles 5 (questions m�thodologiques), 7 (communication des informations) et 8 (revue des informations) du Protocole; des m�canismes du protocole de Kyoto; et de l'utilisation des sols, changements intervenus dans l'utilisation des sols et foresterie (LULUCF).

Briefing initial
Harald Dovland (Norv�ge), Pr�sident de l'Organe Subsidiaires des Avis Scientifiques et Technologiques, souhaita la bienvenue aux participants. Notant que 10 semaines seulement nous s�paraient de la CdP-6, l'orateur indiqua que les r�unions de la semaine en cours doivent avoir pour objectif la r�alisation de progr�s significatifs sur toutes les questions.

De gauche � droite: Richard Kinley, Secretaire de la CdP; Michael Zammit Cutajar, Secr�taire Ex�cutif du CCCC; (Coordinateur du SBSTA), Harold Dovland, Pr�sident du SBSTA; John Ashe, Pr�sident du SBI; (Coordinateur du SBI); Tahar Hadj-Sadok, UNFCCC Deput� Secr�taire Ex�cutif, et Janos Pastor, Coordinateur au sein du CCCC.


Le Pr�sident du SBSTA Harold Dovland (Norv�ge), et le Pr�sident du SBI John Ashe (Antigue and Barbude).

Le Secr�taire Ex�cutif de la CCCC, Michael Zammit Cutajar [droite], remercia le gouvernement fran�ais et la ville de Lyon de l'accueil des SB-13. Il fit part ensuite de son regret quant � la disparition de deux �minentes figures des n�gociations sur les changements climatiques: Le fran�ais, Jean Ripert, qui avait pr�sid� le Comit� de N�gociation Intergouvernemental qui a abouti � l'adoption de la CCCC en 1992; et Shukong Zhong, Conseiller Sp�cial pour les Questions Environnementales au minist�re chinois des affaires �trang�res.

Pr�sentation en RealAudio du discours de M. Zammit Cutajar

 

[Left] Le Nig�ria, au nom du G-77/Chine, exprima des r�serves concernant le retard accus� dans la mise � disposition et dans la distribution des documents et qui a affect� les pr�paratifs des pays en d�veloppement et leur participation. Il d�clara que tous les documents officiels de la CdP-6 doivent �tre mis � disposition bien avant la r�union. Il nota que l'absence d'interpr�tariat �tait de nature � d�favoriser les repr�sentants des pays non anglophones.
Droite: Les Pr�sidents Dovland et Ashe en discussion avec le repr�sentant nig�rien.


R�union informelle sur les mechanisms

Le Secr�tariat pr�senta un expos� sur le Manuel de R�f�rence du MDP propos� et sur l'accr�ditation. L'orateur sugg�ra que le Manuel comprenne des chapitres pr�cisant les m�thodologies de base, le monitoring, le document de la conception du projet, les exigences de l'organe charg� des accr�ditations et celles de l'Entit� Op�rationnelle. Il indiqua que les Entit�s Op�rationnelles pouvait faire usage du Manuel pour comprendre, entre autres, les crit�res et le processus des accr�ditations; les proc�dures de validation, de v�rification et de certification; et les m�thodologies approuv�es pour la validation/enregistrement des activit�s des projets. Au sujet des accr�ditations, il d�crivit les options offertes pour les arrangements institutionnels, notamment, un organe mondial unique charg� des accr�ditations, une f�d�ration/association d'organes d'accr�ditation, et des accords de reconnaissance mutuels/multilat�raux.

L'Arabie Saoudite mit en relief le caract�re politique des d�cisions ayant trait au MDP, encouragea la prise des d�cisions concernant les lignes de base, par la CdP/RdP, et fit part de ses r�serves quant � la n�cessit� du Manuel de R�f�rence.

<< Retour � la page d'acceuil SB-13 du BNT <<
>> English version: ENB >>

� 2000, IISD. Tout droits reserves.

| Linkages home | E-Mail |