go to IISDnet

REUNIONS OFFICIEUSES DES SB-12 DE LA CCCC
Bonn, Allemagne; 5 - 16 juin 2000
<< Retour à la page d'accueil <<

 

 
English
Version française

La semaine de réunions officieuses précédant les douzièmes sessions des organes subsidiaires (SB-12) de la Convention-Cadre sur les Changements Climatiques (CCCC) a commencé par un briefing initial donné par les Présidents des organes subsidiaires. Un atelier devait être ensuite convoqué pour considérer les mécanismes du Protocole, puis des réunions officieuses se sont tenues autour: des lignes directrices encadrant les Articles 5 (questions méthodologiques), 7 (communication des informations) et 8 (revue des données) du Protocole; des Articles 4.8 et 4.9 de la CCCC et l'Article 3.14 (effets adverses) du Protocole; et du thème de l'utilisation des sols, des changements intervenus dans l'utilisation des sols et la foresterie.


Mots de bienvenu de Michael Zammit Cutujar, Secretaire Executif du UNFCCC

Au sujet du transfert des technologies, Harald Dovland (Norvège), Président de l'Organe Subsidiaire de Conseil Scientifique et Technologique (SBSTA), nota que le Comité des Amis du Président, établi lors de la session précédente du SBSTA, pouvait accepter davantage de membres et se transformer plus tard, peut-être dès les SB-13, en un groupe de contact. Le NIGERIA, au nom du G-77/CHINE, nota les préoccupations des pays en développement concernant la question des technologies et appela à la formation immédiate d'un groupe de contact.

John Ashe (Antigua & Barbuda), [droite] Président de l'Organe Subsidiaire de la Mise en Œuvre (SBI), déclara que l'objectif des réunions officieuses consistait à réaliser une progression et à avancer des propositions textuelles pour les sessions officielles des SB-12 prévues du 12 au 16 juin. L'orateur nota par ailleurs que les discussions officieuses de cette semaine allaient porter sur: les lignes directrices régissant les Articles 5,7 et 8 du Protocole; les mécanismes du Protocole; la mise en conformité aux obligations; les Articles 4.8 et 4.9 de la CCCC et l'Article 3.14 du Protocole; les politiques et mesures; l'utilisation des sols, des changements intervenus dans l'utilisation des sols et la foresterie; et, la mise au point et le transfert des technologies. .

Nigeria , au nom du G-77/CHINE, nota les préoccupations des pays en développement concernant la question des technologies et appela à la formation immédiate d'un groupe de contact .
LES LIGNES DIRECTRICES DEVANT ENCADRER LES ARTICLES 5, 7 & 8

La Coprésidente Helen Plume (Nouvelle Zélande) identifia les objectifs de la réunion comme étant la finalisation des lignes directrices devant encadrer l'Article 5.1 (systèmes nationaux) et réaliser des progrès sur celles devant régir l'Article 8 (revue des données) et sur les méthodologies applicables à l'Article 5.2 (ajustements). L'oratrice proposa la convocation de deux sous-commissions pour le traitement de ces objectifs. En réponse à une requête avancée par l'UE, elle accepta de tenir une séance consacrée à l'échange des points de vue sur l'Article 7 (communication des données) .

Le Coprésident Newton Paciornik (Brésil) suggéra que l'examen de cette question se fît de manière approfondie lors de la réunion prévue sur les thèmes intersectoriels.


Coprésidents Plume [gauche] et Paciornik [droite].


Takahiko Hiraish, du GIEC
Takahiko Hiraishi, du Groupe Intergouvernemental sur l'Evolution Climatique (GIEC) présenta le Rapport Spécial sur l'Orientation en matière de Bonnes Pratiques et la Gestion des Incertitudes dans les Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. La Coprésidente Plume nota qu'un événement spécial en marge des SB-12 était consacré à ce sujet.
Articles 4.8 et 4.9 de la CCCC et Article 3.14 du Protocol : EFFETS ADVERSES

Le Coprésident Mohammed Reza Salamat (Iran) proposa de tenir le débat sur les Articles 4.8 et 4.9 de la CCCC, le lundi, et celui sur l'Article 3.14 et sur les questions de procédure, le mercredi. Il encouragea les délégués à travailler sur la base des conclusions des ateliers techniques tenues en mars dernier.

Mohammed Reza Salamat (Iran) [gauche] and Bo Kjellen (Suede) [droite].


 
LES MECANISMES ayant trait aux Articles 6, 12 and 17 du Protocol

Chow Kok Kee (Malasie) [second de gauche]

Le Pr�sident de l'Atelier, Kok Kee Chow (Malaisie), identifia les traits essentiels du M�canisme pour un D�veloppement Propre (MDP) sur la base des travaux effectu�s sur les m�canismes depuis la CdP-5. Le Pr�sident Chow pr�senta les �tapes suivantes du cycle des projets MDP: identification et conception du projet; �valuation ind�pendante de la conception du projet; soumission du projet au Comit� Ex�cutif; suivi du projet; �valuation et v�rification
 

L'UTILISATION DES SOLS, LES CHANGEMENTS INTERVENUS DANS L'UTILISATION DES SOLS ET LA FORESTERIE
Le Copr�sident Halldor Thorgeirsson (Islande) identifia les th�mes cl�s devant �tre abord�s au cours des SB-12, dont: la consid�ration du Rapport Sp�cial du GIEC; la pr�paration des soumissions des Parties sur le th�me de l'utilisation des sols, des changements intervenus et de la foresterie (LULUCF), requises par la SBSTA-11 avant le 1er ao�t 2000; et l'examen des �l�ments laminaires devant figurer dans les d�cisions de la CdP-6. Au sujet des soumissions des Parties, l'orateur fit noter la d�cision prise par la SBSTA-11 et la SBSTA-12 qui porte sur le format des rapports � utiliser dans la soumission des donn�es historiques et, le cas �ch�ant, des projections. .
Copr�sident Halldor Thorgeirsson (Islande) [centre]

Retour � la page d'accueil

� 2000, IISD. All rights reserved.

| Linkages home | E-Mail |