go to IISDnet

La Sixième Conférence des Parties (CdP-6) de la Convention-Cadre sur les Changements Climatiques (CCCC)
à La Haye, aux Pays-Bas, 13 - 24 novembre 2000

<< Retour à la page accueil <<

>> Version Anglaise: ENB >>
 
Archive:

Evénements spéciaux du mardi, 21 novembre


Les délégués se réunirent en Plénière pour entendre les déclarations de haut niveau présentées par les Parties. Plus de 70 intervenants, y compris quatre Vice Présidents, deux Premiers Ministres Délégués, et plus de 60 Ministres, firent des présentations. Les délégués se sont également rencontrés pour des réunions Plénières informelles de haut niveau et en de plus petits groupes de négociations afin d'avancer dans les discussions sur les questions clés en suspens. Ces discussions se tinrent dans le cadre de quatre groupes de questions, notamment le renforcement des capacités, le transfert des technologies, les effets adverses et les lignes directrices pour le FEM; les mécanismes; l'utilisation des sols, les changements intervenus dans l'utilisation des sols et la foresterie (LULUCF); et le respect des obligations, les politiques et mesures, et la prise en considération, l'élaboration de rapports et leur revue sous les Articles 5, 7 et 8 du Protocole.

Photo ci-dessus (à droite de gauche ): Yvonne Khamati (Kenya) et Shaun Nixon (Royaume-Uni) ont tenu un discours pour Plénière de la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique.

 

Plénière: Représentants de la Jeunesse sur le Changement Climatique

 


Photo de gauche: Yvonne Khamati (Kenya) parlant devant des délégués de la CCCC

Les représentants kenyans et britanniques de la jeunesse ont présenté ensuite un rapport sur la Conférence Internationale de la Jeunesse tenue la semaine précédente et à laquelle ont participé 118 jeunes venus de 61 pays, et recommandèrent à tous les délégués de lire et d'intégrer la Déclaration de la Jeunesse. Les deux représentants recommandèrent l'inclusion d'une représentation de la jeunesse dans les conseils environnementaux, soulignèrent le rôle des femmes, et appelèrent à l'établissement d'une Réunion Mondiale de la Jeunesse sur le Changement Climatique régulière.


Le G-77/ CHINE exprima sa préoccupation que la plupart des pays visés à l'Annexe I n'ont pas réussi à mettre en œuvre leurs engagements. Avec plusieurs autres pays en développement, le délégué souligna la nécessité pour les Parties visées à l'Annexe I de remplir leurs obligations à protéger le système climatique sur la base de l'équité et en conformité du principe des responsabilités communes mais différentiées. La question d'équité fut soutenue par le Royaume-Uni. L'INDE appela à ce qu'un droit d'émission égalitaire par habitant pour tous les pays en terme de gaz à effet de serre soit l'objectif final



Photo de droite: S.E. M. Alhaji Sani Zangon Daura, Ministre de l’environnement nigérian,  parlant au nom du Groupe des 77 et de la Chine.






SAMOA déclara que le MDP devraient promouvoir des investissements dans les technologies des énergies renouvelables saines du point de vue de l'environnement.

Photo de droite: S.E. Tuala Sale Tagaloa (Samoa) parlant au nom de l'Alliance pour les Petits Etats Insulaires (AOSIS)





S.E. Seymour St. E. Mullings  de la JAMAÏQUE (à droite) parlant au nom de CARICOM,  soutint fortement une approche basée sur le biome, internationalement définie dans le domaine des forêts

 

 



 Le GROUPE VISEGRAD soutint un plafonnement quantifi� des m�canismes, avec des projets pr�f�rentiels dans le cadre de la Mise en �uvre Conjointe (JI).

Photo de gauche: S.E. Ferenc Ligetv�ri, Hongrie,  parlant au nom du Groupe Visegrad


Les Etats-Unis d�clar�rent que le succ�s du Protocole requiert la participation de tous les pays. Le d�l�gu� d�clara que tandis que les Etats-Unis �taient pr�ts � assouplir leurs positions, ils ne transigeraient pas avec leurs principes visant � assurer que la mise en �uvre du Protocole soit accomplie d'une fa�on efficace du point de vue co�t, tout en assurant l'int�grit� environnementale.




Real Audio de l�intervention en Pl�ni�re de S.E. Frank E. Loy (ci-dessus)


La COLOMBIE et la BOLIVIE propos�rent une disposition pour les projets MDP bilat�raux, multilat�raux et unilat�raux.


Real Audio de l�intervention en Pl�ni�re de S.E. Juan Mayr Maldonado (Colombie)



L'IRLANDE, l'ITALIE, l'ALLEMAGNE et la SLOVENIE insist�rent sur l'id�e que l'action nationale soit le moyen principal de remplir les engagements du Protocole.

Real Audio de l�intervention en Pl�ni�re de S.E. J�rgen Trittin (Allemagne)


Cliquez sur le pays ci-dessous pour �couter plus de Real Audio des d�clarations faites par les Ministres  et les Chefs de  D�l�gation.

Canada | China | Rwanda | Zimbabwe


Note de l'�diteur: Une collection compl�te des d�clarations Pl�ni�res sera bient�t accessible en ligne � :  http://COP6.unfccc.int



Couverture Photo de la CdP-6

<< Back to ENB's COP-6 main page <<

Version fran�aise: BNT
� 2000, IISD. All rights reserved.

         | Linkages home | E-Mail |