go to IISDnet

La Sixième Conférence des Parties (CdP-6) de la Convention-Cadre sur les Changements Climatiques (CCCC)
à La Haye, aux Pays-Bas, 13 - 24 novembre 2000

<< Retour à la page accueil <<

>> Version Anglaise: ENB >>
 
Archive:

Evénements spéciaux du mardi, 14 novembre

Les délégués près de la CdP-6 et des SB-13 de reprise se sont réunis dans groupes de contact durant les sessions du matin, de l’après-midi et de la soirée, procédant à l’examen des textes et faisant avancer les discussions autour des thèmes: utilisation des sols, changements intervenues dans l’utilisation des sols et foresterie (LULUCF); lignes directrices devant encadrer les Articles 5 (questions méthodologiques), 7 (communication des données) et 8 (évaluation des informations) du Protocole; les effets adverses; "les meilleures pratiques" en matière de politiques et mesures; la mise au point et le transfert des technologies; les mécanismes; et le renforcement des capacités dans les pays en transition économiques. Le Groupe de Travail Conjoint sur le Respect des Obligations (GTC) s’est également réuni pour reprendre l’examen du texte de négociations.  

Photo ci-dessus des Coprésidents du Groupe de travail conjoint sur le respect des obligations  Harald Dovland (de droite) and Ambassador Tuiloma Neroni Slade (deuxième à gauche)

 


Le Coprésident Neroni Slade (Samoa) introduisit le texte révisé sur la base des consultations intersessions qui ont suivi la première partie des SB-13. Au sujet de l’intégration des principes dans le texte, le G-77/CHINE, contré par les ETATS-UNIS et le JAPON, encouragea leur maintien, notant qu’un certain nombre parmi ces principes proposés ne figuraient pas dans l’Article 3 (principes) de la CCCC.

Groupe de contact: Transfert des Technologies

Ce groupe de contact procéda à l’examen de la révision de texte des Coprésidents concernant l’élaboration d’un cadre pour l’amélioration de la mise en œuvre de l’Article 4.5 (mise au point et transfert des technologies) de la CCCC. Après un débat autour de ce libellé, les délégués, les délégués entendirent une brève présentation par le Secrétariat, sur le dispositif d’échange d’informations relatif au transfert des technologies. Le nouveau texte des Coprésidents renfermait également trois annexes additionnelles portant sur: un centre d’échange d’informations international; les activités de renforcement des capacités en matière de transfert des technologies; et les idées préliminaires concernant les Termes de Référence devant régir le "groupe d’experts international sur le transfert des technologies" ou le "groupe d’experts consultatif sur le transfert des technologies."

Left photo: Le Coprésident Jean Cooper parlant avec Sheik Khan, Guyane, représentant le G-77/Chine

Le délégué des ETATS-UNIS proposa l’insertion d’un libellé encourageant les pays en développement à "promouvoir le fonctionnement efficient des marchés de technologies écologiquement rationnelles à travers une structuration appropriée des taxes, et à promouvoir la collecte de données exactes, actuelles et fiables sur les divers aspects de leurs économies où des projets pouvaient être entrepris dans le cadre du MDP".


Photo ci-dessus Franklin Moore, Elmer Holt et Duncan Marsh, délégation des
ETATS-UNIS

 

Emily Ojoo-Massawa (Kenya) parlant avec le délégué du Ghana
Groupe de contact: Politiques et Mesures

L’ARABIE SAOUDITE a rejeté la proposition du Président Roméro d’établir un Comité des Amis du Président pour l’élaboration d’un texte de compromis sur le thème des politiques et mesures. Le délégué a affirmé que si ce comité venait à être établi, il retirera son soutien en faveur des consultations “informelles informelles” proposées dans le groupe de contact sur les mécanismes, puis a menacé de “détruire celui-là aussi”

 

 

 

En réaction, le Président Roméro a répondu en plaisantant qu’il avait un cœur fragile et que les chantages lui faisaient beaucoup mal.

Le Coprésident du groupe de contact sur les Politiques et Mesures ; Richard Muyungi (Tanzanie)

Point de Presse:

Conférence de Presse de la délégation des Etats-Unis (Photo à gauche): David Sandalow, Secrétaire d’Etat Adjoint chargé des Océans et des Affaires Environnementales et Scientifiques Internationales, au Département d’Etat Américain, et Mark Hambley, Négociteur Spécial Américain chargé de la question des changements climatique.

Les représentants appartenant à l’AOSIS ont parlé de la vulnérabilité particulière à laquelle sont soumis les petits Etats insulaires, s’agissant des effets des changements climatiques


 

Couverture Photo de la CdP-6

<< Back to ENB's COP-6 main page <<
Version fran�aise: BNT
� 2000, IISD. All rights reserved.

| Linkages home | E-Mail |