Linkages logo
La Cinqui�me Conf�rence des Parties de la Convention-Cadre sur les Changements Climatiques
Bonn, Allemagne; 25 octobre - 5 novembre 1999
N�gociations de mercredi, 27 octobre

MISE-A-JOUR

Kazakhstan: voie difficile vers l'Annexe I ?
Lors de la r�union Pl�ni�re de la CdP-5, le Kazakhstan a propos� un amendement � la CCCC lui permettant de se joindre � la liste des pays vis�s � l'Annexe l. Le d�l�gu� a d�clar� que son pays est en mesure d'honorer les obligations inscrites dans les Articles 4.2.(a) et (b) compte tenu de sa situation �conomique int�rieure. Un certain nombre de pays, dont l'Arabie Saoudite et les Iles Marshall, ont appel� � davantage d'information avant la prise d'une telle d�cision. L'Inde a compt� parmi les nombreux pays a faire part de leurs r�serves concernant le risque de cr�er un pr�c�dent en cas d'accord sur l'amendement de la Convention. Le repr�sentant a sugg�r� que le Kazakhstan utilise plut�t l'Article 4.2(g) de la Convention pour prendre part aux engagements des pays vis�s � l'Annexe l. Le Pr�sident de la CdP, Jan Szyszko (Pologne), devait indiquer qu'il terminera les consultations d'ici la fin de la session de la CdP et qu'il pr�sentera un rapport � la Pl�ni�re. Outre les difficult�s pos�es par la perspective de l'amendement de la Convention, des pr�occupations ont �t� exprim�es dans les rangs des d�l�gations et des ONG concernant le risque de voir une telle initiative introduire une nouvelle source de 'hot air.'

D�claration du Kazakhstan en RealAudio

Nouvelles br�ves: Les repr�sentants des ONG ont �t� alarm�s par les r�sultats d'un rapport de recherche publi� par l'Universit� de Wageningen selon lesquels tous le potentiel de la disposition du Protocole de Kyoto concernant les activit�s "additionnelles" induites par l'homme en mati�re de 'LULUCF' (Article 3.4) risquaient de donner lieu � une forte augmentation des �missions atmosph�riques dans un certain nombre de pays vis�s � l'Annexe l. Ces pays seront n�anmoins encore en conformit� avec les quantit�s qui leur sont assign�es. L'une des pr�visions indique que l'inclusion d'activit�s additionnelles est susceptible d'introduire quelques 3000 millions de tonnes de GES par an pour le Canada, l'Australie, les Etats-Unis et l'UE.

Images et RealAudio

     SBSTA: Transport international et GES

L'Organisation Maritime Internationale (http://www.imo.org/) a pr�sent� un rapport sur ses activit�s dans le domaine de la pr�vention de la pollution atmosph�rique provenant des navires, y compris une �tude sur les �missions de gaz � effet de serre. La d�claration int�grale est pr�sent�e ici en RealAudio:

Premi�re partie            Deuxi�me partie

Dans une d�claration adress�e au SBSTA, l'Organisation International de l'Aviation Civile (http://www.icao.org/) a rapport� que son Assembl�e a adopt� une r�solution appelant ses organes subsidiaires � "�tudier les options politiques de la limitation ou r�duction des �missions de gaz � effet de serre provenant de l'aviation civile, en tenant compte des conclusions du Rapport Sp�cial du GIEC sur l'Aviation et l'Atmosph�re de la Plan�te, ainsi que des exigences du Protocole de Kyoto." L'ICAO devait pr�senter �galement un rapport sur le Projet de Plan d'Action sur les �missions provenant des moteurs d'avions, les options bas�es sur le march�, et l'�valuation des syst�mes d'�change des droits d'�mission

D�claration int�grale en RealAudio

     SBSTA pr�sentation sp�cial: La proposition br�silienne

Luiz Gylvan Meira Filho, Pr�sident de l'Agence Spatiale Br�silienne (� gauche), pr�sentant une mise � jour sur les aspects scientifiques et m�thodologiques de la proposition br�silienne visant � faciliter la r�partition du fardeau n�cessaire � la r�alisation de la stabilisation des �missions de GES, sur la base du principe des responsabilit�s communes mais diff�renti�es. La d�claration int�grale est pr�sent�e en RealAudio:

Premi�re partie            Deuxi�me partie

Troisi�me partie

     Pleni�re (Voir mise-�-jour)
 
Pr�sident de la CdP Jan Szyszko

Bulat Yessekin de la d�l�gation du Kazakhstan

D�claration du Kazakhstan en RealAudio

La proposition de la Turquie (repr�sente ici par Melih Akalin) d'�tre �ter des Annexes fut appuy�e par le PAKISTAN, les ETATS-UNIS, le MEXIQUE et la GEORGIE.
L'UE (repr�sent� ici par Birgitta Stenius-Mladenov, Finland) nota que ses syst�mes nationaux futurs seront conformes aux exigences de qualit� et de calendrier, et fit part de ses r�serves quant � l'augmentation incessante des �missions de GES depuis 1997.
Elwaleed El Malik, United Emirats Arabes Unis

UNFCCC Secr�taire Ex�cutivif Michael Zammit Cutajar discutant avec la d�l�gation du Kazakhstan


Retour � la page d'acceuil CdP-5 du BNT

�1999, Bulletin des N�gociations de la Terre. Tous droits r�serv�s.