Linkages logo
La Cinqui�me Conf�rence des Parties de la Convention-Cadre sur les Changements Climatiques
Bonn, Allemagne; 25 octobre - 5 novembre 1999
Ev�nements sp�ciaux du jeudi, 4 novembre

Une association de jeunes d�fend l'option nucl�aire

Quelle quantit� de CO2, pensez-vous, est �vit�e annuellement gr�ce � l'utilisation de l'�nergie nucl�aire en Europe? C'est la question pos�e par la 'European Nuclear Society' (http://www.euronuclear.org) en collaboration avec la 'Young Generation' devant le Martitim Hotel. Les acteurs de cette manifestation ont soulign� que la g�n�ration de l'�re nucl�aire est d�j� en train d'�viter les �missions de gaz carbonique, indiquant que l'�lectricit� fournie actuellement par les centrales nucl�aires dans l'UE permet d'�viter 800 millions de tonnes de CO2 chaque ann�e. Pour illustrer ce fait, 800 ballons sont utilis�s pour former une grande arche symbolisant le r�le significatif de la g�n�ration de l'�nergie nucl�aire. Les d�monstrateurs ont soulign� l'importance d'une utilisation �quilibr�e d'une vari�t� de sources d'�nergie et ont souhait� voir chaque pays d�terminer l'�quilibre qui correspond le mieux � ses int�r�ts. (http://www.euronuclear.org),



Leur T-shirts arborant la devise "Nuclear for climate protection - phase out something else, not nuclear power." Les ballons portaient l'inscription "Package for Saving--800 million tonnes of CO2 saved each year in the EU."

Energie Propre 2000

L'Organisation M�t�orologique Mondiale, en collaboration avec l'International Clean Energy Consortium (ICEC), a parrain� cet �v�nement pour le lancement de la Conf�rence et de l'Exposition 'CLEAN ENERGY 2000' pr�vues � Gen�ve du 24 au 29 janvier 2000. Des solutions techniques, juridiques, fiscales et financi�res seront pr�sent�es � la Conf�rence du Millenium pour aider � l'acc�l�ration de la mise en application du Protocole de Kyoto. Pour de plus amples d�tails, contacter conference@cleanenergy2000.com or visiter http://www.cleanenergy2000.com/

Photo ci-dessus: Gustav Grob (� gauche) et Abdolreya Metghalchi (� droite), de la World Sustainable Energy Coalition


Une perspective commerciale sur les M�canismes de Kyoto
Peter Vis, D�l�gu� de la CE charg� de l'Environnemental, a expliqu� l'importance du maintien d'un contr�le sur l'�change des cr�dits accord�s dans le cadre du MDP et a soulign� la n�cessit� de d�finir la notion de "suppl�mentarit�" dans le cadre de l'Article 17 du Protocole de Kyoto. Cet �v�nement qui s'est d�roul� sous le th�me "A business perspective of Kyoto mechanisms", �tait organis� par la Chambre Internationale du Commerce (ICC).

La D�sertification et les Changements Climatiques - les liens communs

Simon Khaya Moyo, Ministre des Mines, de l'Environnement et du Tourisme du Zimbabwe, Mohamed Ag Erlaf, Ministre de l'Environnement du Mali, et Hama Arba Diallo, Secr�taire Ex�cutif de la Convention sur la Lutte Contre la D�sertification (CCD), ont donn� une conf�rence de presse consacr�e aux interconnections entre les changements climatiques et la d�sertification.

Ils ont soulign� que les changements climatiques affecteront les zones arides en exer�ant un impact sur les r�serves d'eau, et ont �voqu� les questions des canicules extr�mes, d'humidit� et de temp�rature des sols, et de production agricole. Au m�me moment, la d�forestation et la d�gradation des zones arides sont en train d'influencer les climats locaux, le cycle mondial du carbone, et l'effet 'albedo'. Diallo a soulign� que la CCD et la CCCC peuvent s'apporter mutuellement une contribution � leurs objectifs respectifs. A titre d'exemple, l'introduction des technologies d'�nergie renouvelable peuvent diminuer les �missions de GES tout en att�nuant les pressions exerc�es sur les zones arides, � travers la fourniture d'une alternative � l'utilisation non viable des combustibles de biomasse. .

Simon Khaya Moyo, Ministre des Mines, de l'Environnement et du Tourisme du Zimbabwe; Mohamed Ag Erlaf, Ministre de l'Environnement du Mali et Hama Arba Diallo, Secr�taire Ex�cutive de la CCD
Mohamed Ag Erlaf, Ministre Malien de l'Environnement

Divers
La partie frontale du Maritime a �t� ferm�e � la circulation apr�s qu'un inconnu ait jet� des �ufs et de la peinture sur les membres de l'une des d�l�gations participant aux travaux de la COP. L'assaillant a �t� appr�hend� et on croit savoir que l'incident est li� � la Conf�rence.

Retour � la page d'acceuil CdP-5 du BNT

�1999, Bulletin des N�gociations de la Terre. Tous droits r�serv�s.