Organes Subsidiaires de la CCCC: SBI-10 et SBSTA-10
HOTEL MARITIM, BONN, ALLEMAGNE
31 mai - 11 juin 1999
Retour � la page d'accueil Bonn'99

Briefing

Et de Nouveau à Bonn � Les Organes Subsidiaires se réunissent à Bonn du 31 mai au 1 juin

Les dixièmes des Organes Subsidiaires de la CCCC commenceront au "Maritim Hotel", à Bonn, lundi après-midi 31 mai. Les négociateurs devront retourner à Bonn au mois d'octobre pour assister à la cinquième Conférence des Parties (25 octobre � 5 novembre).

La dixième session de l'Organe Subsidiaire chargé de fournir l'Avis Scientifique et Technologique s'ouvrira à 15h. La dixième session de l'Organe Subsidiaire chargé de la Mise en Application commercera à 16h. Les organes subsidiaires tiendront une réunion mixte mardi matin lorsqu'ils convoqueront le groupe de travail conjoint sur les procédures et les mécanismes de mise en conformité aux obligations prises dans le cadre du Traité de Kyoto, qui avaient été établis lors de la CdP-4 à Buenos Aires. Le groupe de travail conjoint se réunira pour la première fois mercredi après-midi. Les questions de mise en conformité et la manière dont elles doivent être abordées constitueront probablement les sujets les plus polémiques à Bonn. La séance conjointe SBI/SBSTA du mardi entamera également l'examen de la phase pilote des Activités d'Exécution Concertée et des Mécanismes de Kyoto.

Le Secrétaire Exécutif de la CCCC, Michael Zammit Cutajar, attirera l'attention des délégations sur le fait que les dates butoirs inscrites dans le Plan d'Action de Buenos Aires rendent obligatoire pour les négociateurs la réalisation d'un certain nombre de décisions. Ce Plan d'Action qui s'étale sur deux ans, établit des dates butoirs pour la finalisation des détails en suspens du Traité de Kyoto, de manière à ce l'accord soit pleinement opérationnel dès son entrée en vigueur, juste après l'an 2000. Le plan traite aussi des travaux sur les questions touchant à la mise en conformité et aux politiques et mesures, impulse le travail sur la question du transfert des technologies respectant le climat vers les pays en développement et accorde une attention particulière aux besoins et aux préoccupations de pays concernés par le réchauffement de la planète concernés par le réchauffement de la planète et par les implications économiques des mesures de réponse.

La "Bulle" dédaignée

Des signaux de pré-négociation auraient été échangés à travers l'Atlantique le mois courant après que les gouvernements de l'Union Européenne (UE) eussent finalisé leur accord sur une position commune concernant les Mécanismes de Kyoto. Ils se seraient mis d'accord sur une formulation complexe garantissant qu'au moins la moitié des réductions pour lesquelles l'UE s'est engagé en matière de gaz à effet de serre (réduction de 8 % par rapport aux niveaux de 1990) seront le résultat direct de mesures internes. Frank Loy, Sous-Secrétaire d'état chargé des Affaires du globe au Département d'Etat Américain, a immédiatement remis en question les motivations qui sous-tendent la décision de l'UE, étant donné que ses Etats Membres bénéficieront d'un échange de droits d'émission entre eux, sans limite, dans le cadre des arrangements de la "Bulle". Les Etats-Unis continuent à se servir des arrangements de partage interne du fardeau, mis en place par l'EU, pour déstabiliser la crédibilité des appels de l'UE pour des plafonds stricts dans les arrangements inscrits dans le cadre du Traité de Kyoto.

Photos du jour
La salle Bethoven Hall, vide, attend l'arrriv�e des d�l�gu�s

Retour � la page d'accueil Bonn'99

Earth Negotiations Bulletin, 1999. All rights reserved.