Linkages logo
WELCOME_ANI.GIF

CdP-4 DE LA CCCC 
QUATRIEME REUNION DE LA CONFERENCE DES PARTIES DE LA CONVENTION-CADRE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES
BUENOS AIRES, ARGENTINE
2 - 13  Novembre 1998

ENB logo

English version: ENB

Dernières Nouvelles : Mardi 10 Nov

Ces mises à jour vous sont apportées par les membres de l'équipe du BNT:

Ding2.gif (586 bytes)Les Etats-Unis ont soumis une série de propositions d'amendements au papier présenté par le G-77/Chine sur  les mécanismes de souplesse. Dans les intitulés se référant à chacun des mécanismes figurant dans le Protocole et à l'Article 4 qui porte sur l'exécution conjointe des engagements, le délégué des Etats-Unis a inséré une phrase: "Application à la situation des engagements volontaires des pays non visés à l'Annexe I."

Ding2.gif (586 bytes)Des arrangements Spéciaux sont en train d'être mis en place pour le Segment de Haut Niveau pour donner au Gouvernement du Honduras l'occasion de parler de la situation des victimes du cyclone "Mitch" qui a frappé l'Amérique Centrale.

Ding2.gif (586 bytes)Le Président de l'Organe Subsidiaire de la Mise en Oeuvre, Bakary Kante, a mis en garde les délégations qu'il lui serait très difficile de se présenter à l'opinion publique internationale pour dire qu'aucun travail n'a été achevé à la CdP-4. Son commentaire est venu après que les Parties aient décidé de transmettre à la Plénière de la CdP bon nombre de libellés crochetés pour considération. Le Président Kante avait auparavant exhorté les délégations à s'abstenir des "prises d'otages" certaines Parties commençaient à défendre ou à introduire de nouveaux crochets. Au cours de l'un des échanges lors de la session de clôture du SBI, Kante a qualifié d'inacceptable le comportement de l'UE, après avoir échoué dans sa tentative de résoudre un litige entre l'UE et le G-77/Chine.

Photos and RealAudio from the negotiations, 10 November

8uganda_s.jpg (7229 bytes) Phillip Gwage, Ministre Ougandais de la Terre de l'Eau et de l'Environnement, intervenant au nom du G-77/Chine dans la session du matin du SBSTA pour appuyer l'établissement d'un mécanisme de transfert des  technologies à la CdP-4 8usint_s.jpg (7683 bytes)Richard Bradley, du Département de l'Energie,  s'est opposé à la mise en place d'un mécanisme à la  CdP-4 et proposa de discuter de la question dans les réunions futures

SESSION FINALE DU SBI: Les échanges entre les Parties durant le débat sur le rapport du groupe de contact sur l'application des Articles 4.8 et 4.9 de la CCCC (décision 3/CP.2 et Articles 2.3 et 3.14 du Protocole de Kyoto)

 A la session finale de l'Organe Subsidiaire de Mise en Oeuvre, à la CdP-4, sur l'impact adverse des mesures de réponse aux changements climatiques, les Etats-Unis, appuyés par l'UE, ont déclaré qu'aucun consensus n'avait été réalisé sur le texte élaboré par les Coprésidents du Groupe de Contact chargé de cette question. L'UE a appelé à de nouvelles consultations et a souhaité voir la décision concernant le mécanisme de financement être reflétée dans le rapport de la Plénière de la CdP. L'Arabie Saoudite a fait part de sa déception et s'est réservé le droit de rouvrir tous les projets de décision. Le Président Kante appela les Parties à renoncer aux "prises d'otages".

Le Coprésident du groupe de contact, Bo Kjellén, a expliqué que le rapport des coprésidents était assujetti à de nouvelles consultations. Il a ajouté que les discussions étaient connectées à plusieurs autres questions en cours de négociations dans d'autres groupes. L'accord serait lié à ce qui pourrait être accompli dans d'autres négociations parallèles. Le Président Kante déclara que le texte du Groupe de Contact serait transmis à la Plénière de la CdP entre crochets.

Les enregistrements Real Audio des interventions faites lors de la session finale du SBI par:

raworld.gif (1544 bytes) Les Etats-Unis

 raworld.gif (1544 bytes) L'Union Européenne

raworld.gif (1544 bytes) L'Arabie Saoudite

raworld.gif (1544 bytes) Le Président Bakary Kante

raworld.gif (1544 bytes) Le Coprésident du Groupe de Contact, Bo Kjellén (Suède)

8chair_s.jpg (8069 bytes) A droite: Le Président du SBI, Bakare Kante, en train de boire du thé l'Oolong pour tenir le coup durant la séance nocture tardive du SBI 

8euhuddle_s.jpg (5579 bytes) A gauche: Les délégués ds Etats membres de l'UE blottis sur leur travail à l'extérieur de la salle de réunion au cours de la séance nocturne du SBI

8sleep_s.jpg (7130 bytes) Les négociations se sont poursuivies jusqu'aux premières heures du matin… 8sleep2_s.jpg (7303 bytes)

Echanges autour du texte négocié émanant du Groupe de Contact sur les communications nationales des Parties non visées à l'Annexe I

Les Pays-Bas, au nom de l'UE, ont essayé d'insérer un nouveau paragraphe au texte négotié  introduit par les Coprésidents du Groupe de Contact sur les communications nationales des Parties non visées à l'Annexe I. Le G-77/Chine a répondu en plaçant l'intégralité du projet de décision entre crochets. Le Président indiqua à l'UE que le SBI avait conclu un accord et qu'aucun nouveau texte ne devait être ajouté. Les Parties pouvaient insérer des crochets uniquement. L'UE a expliqué que son libellé additionnel portait sur un point de l'ordre du jour qui sera soulevé dans le cadre d'un autre point de l'ordre du jour. L'UE a opté pour le placement entre crochets d'un paragraphe en rapport (No.6). Le Président a mené des consultations avec l'UE et le G-77/Chine mais ne parvint pas à obtenir un accord. Kante a qualifié d'inacceptable la position de l'UE et a déclaré que la délégation était en train de mettre en péril le travail du Groupe de Contact. Le texte entier a été transmis à la Plénière de la CdP entre crochets.

Enregistrements Real Audio des interventions :

raworld.gif (1544 bytes) du G-77/Chine

raworld.gif (1544 bytes) de l'Arabie Saoudite et du Président Kante

raworld.gif (1544 bytes) de l'UE

raworld.gif (1544 bytes) du Président Kante

raworld.gif (1544 bytes) de l'UE

raworld.gif (1544 bytes) du Président Kante

raworld.gif (1544 bytes) Conclusions du Président

8philip_s.jpg (7230 bytes) Bernaditas Castro Muller, Départment des Affaires Etrangères des Philippines 8maurit_s.jpg (7404 bytes) Mohamel Ould El Ghaouteh, Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, Mauritanie

Le célébre commentateur Argentin, Miguel Grinberg,  parle au BNT

Le lauréat des Editorialistes Argentins et le commentateur environnementaliste, Miguel Grinberg, a mis en perspective les négociations sur les changements climatiques dans une interview accordée à Peter Doran. Grinberg a récemment qualifié certaines tentatives officielles de traiter des questions de développement durable de "simulacre de négociation." Il est également préoccupé par la fascination des consommateurs de l'hémisphère sud par  8petint_s.jpg (6106 bytes)les modes de consommation des modèles de styles de vie répandus par les Etats-Unis, l'Europe et le Japon.

Droite: Peter Doran, BNT, parlant à Miguel Grinberg, Lauréat du Prix de l'UNEP Global 500.

raworld.gif (1544 bytes) Interview RealAudio de Miguel Grinberg


Séance de presse de la délégation des Etats-Unis

Dans une mise à jour sur les négociations, le Sous-Secrétaire des Affaires Economiques, Industrielles et Agricoles, Stuart E. Eizenstat, a répondu aux questions des médias.

8eisenpr_s.jpg (6049 bytes) A gauche: le Sous-Secrétaire d'Etat Stuart Eisenstat

Enregistrement RealAudio du briefing:

 raworld.gif (1544 bytes) Stuart E. Eizenstat parlant aux reporters

 raworld.gif (1544 bytes) Eizenstat repondant à la question de savoir quand les Etats-Unis comptent-ils signer le Protocole de Kyoto


Conférence de Presse du Commissaire de l'Union Européenne

Dans ce briefing, le Commissaire de l'Union Européenne, Ritt Bjerregaard et le Président du Conseil Martin Bartenstein parlent du leadership dont, selon eux, l'Union Europénne se prévaut dans la lutte contre les changements climatiques, ainsi que des résultats qu'ils attendent de la CdP-4. Cela a inclu une reconnaissance de la part de Bjerregaard des divergences entre les Etats-Unis et l'UE sur certaines questions, et aussi une note indiquant que l'UE compte accorder une attention particulière au G77/Chine dans le futur.

Enregistrementd RealAudio du briefing:

raworld.gif (1544 bytes) Martin Bartenstein d�crit la position et les vues de l'UE

raworld.gif (1544 bytes) Ritt Bjerregaard �labore sur un certain nombre de points soulev�s.

raworld.gif (1544 bytes) Les deux repr�sentants r�pondant aux questions du parterre concernant la g�n�ration de l'�nergie nucl�aire et les liens entre l'UE et le G-77/Chine.

8eubrit_s.jpg (7200 bytes) Ritt Bjerregaard, Commissaire Europ�en 8eupress2_s.jpg (6493 bytes) Martin Bartenstein, Pr�sident du Conseil

Retour a la page d'accueil

� Bulletin des N�gociations de la Terre, 1998. Tous droits r�serves.