Couverture quotidienne
sur la toile

 Journée

HTML

PDF*

TXT

9 décembre

10 décembre

11 décembre

12 décembre

 Compte rendu 


  English version
 

Pour visualiser les fichiers PDF, vous aurez besoin de vous procurer d'abord, le logiciel 'Adobe Reader' fourni, à titre gracieux, sur l'Internet
 

Pour pouvoir écouter les enregistrements Real Audio, vous avez besoin du lecteur RealOne Player disponible gratuitement


Troisième réunion du Groupe de travail intersessions, de composition non limitée, chargée d'examiner l'application de l'Article 8(j) et des dispositions connexes de la Convention sur la diversité biologique (CDB)

Montréal, Canada | du 8 au 12 décembre 2003


 
Couverture
quotidienne sur la toile
|Rideau| |Lun 8| |Mar 9| |Mer 10| |Jeu 11| |Ven 12|


Les Faits Marquants de la Journée du lundi 8 décembre 2003


La troisième réunion du Groupe de travail intersessions, de composition non limitée, chargée d'examiner l'application de l'Article 8(j) et des dispositions connexes de la Convention sur la diversité biologique (CDB), a commencé lundi par une cérémonie d'ouverture rehaussée d'un spectacle autochtone. Les délégués se sont réunis en séance plénière et en sessions de sous-groupes de travail. La Plénière a entendu des déclarations d'ouverture, traité de questions d'organisation et examiné des rapports concernant l'état d'avancement de la mise en œuvre du programme de travail relatif à Article 8(j) et de son intégration dans les domaines thématiques de la CDB. Le Sous-groupe de travail I (SGT-I) a planché sur le rapport composite consacré à la situation et à l'évolution des connaissances, innovations et pratiques des communautés autochtones et locales. Le Sous-groupe de travail II (SGT-II) a entamé l'examen des systèmes sui generis nécessaires à leur protection.

Photo ci-dessus: La délégation Mohawk à invité les délégués à faire le vide dans leur esprit pour mieux être ouverts aux négociations qui vont se dérouler sur toute la semaine.


CEREMONIE D'OUVERTURE:


Photo ci-dessus: Vue plongeante de la cérémonie d'ouverture.


Photo ci-dessus: Des membres de la nation Mohawk.

 

 


Photo ci-dessus: Charles Patton (à gauche) a récité la vision du monde des Mohawk et a souhaité aux délégués venus d'autres territoires, la bienvenue sur le territoire traditionnel Mohawk.



Les Chanteurs Thunderhawk ont conduit, à pas de danse, les autres peuples vers la salle de réunion.

Photo ci-dessus: Hamadallah Zedan, Secrétaire exécutif de la CDB (au centre).


Photo ci-dessus: La délégation Mohawk a invité les délégués à faire le vide dans leur esprit pour mieux être ouverts aux négociations qui vont se dérouler sur toute la semaine.


PLENIERE D'OUVERTURE:


Photo ci-dessus G-D: Nehimiah Rotich (PNUE), Paul Chabeda, Charles Patton (Nation Mohawk), Hamdallah Zeddan (CDB), et Hans Hoogeveen (Pays-Bas). 




Hans Hoogeveen, Président de la Conférence des Parties (CdP), a ouvert la réunion, en exprimant son appréciation aux représentants autochtones qui se sont produits dans la cérémonie inaugurale. Il a mis en relief le rôle des communautés autochtones et locales dans la mise en œuvre de la Convention et a exhorté les participants à veiller au maintien de la dynamique politique suscitée par le Sommet mondial pour le développement durable (SMDD).



Le Secrétaire exécutif de la CDB, Hamdallah Zedan, a exprimé sa gratitude au gouvernement espagnol, pour le soutien financier qu'il a apporté à la participation autochtone. Il a présenté l'ordre du jour de la réunion, et a invité les délégués à pérenniser l'esprit de coopération qui a prévalu durant les réunions précédentes du Groupe de travail.




Nehemiah Rotich
(ci-dessus), au nom du Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), Klaus Töpfer, a fait l'éloge de la CDB, en tant que premier accord environnemental multilatéral (AEM), à reconnaître pleinement le rôle joué par les communautés autochtones et locales dans la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité, et a déclaré que les autres AEM devraient commencé à explorer les voies et moyens d'améliorer la participation autochtones.



Viviana Figueroa (ci-dessus) du Forum autochtone international sur la biodiversité, a noté le caractère inapproprié des systèmes occidentaux de propriété intellectuelle pour la protection des savoirs traditionnels, et a présenté les recommandations émanant du forum autochtone.




John Herity
(Canada) (ci-dessus) a cité l'Initiative de l'Equateur, lancée par le PNUD, comme exemple de l'habilitation des communautés à gérer les ressources de manière durable. Il a indiqué que cet effort sera exposé à la CdP-7 à travers la remise du Prix de l'Equateur, en parallèle au segment de haut niveau de la réunion.



Au nom de l'Evaluation des écosystèmes, du millénaire, (EM), Esther Camac (above) highlighted: MA’s finalization in 2005; recognition of the importance of traditional knowledge for policy mak(ci-dessus) a mis en exergue: la finalisation de l'EM en 2005; la reconnaissance de l'importance des savoirs traditionnels pour les décisions politiques; l'analyse du savoir communautaire; et la réunion prévue prochainement sur le lien entre le savoir traditionnel et la science mondiale dans les évaluations de petite échelle (Alexandrie, Egypte, 17-20 mars 2004).

 



Phyllida Cheyne-Middlemiss
, de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) a parlé des travaux de Comité intergouv¬ernemental chargé de la propriété intellectuelle et des ressources génétiques, des savoirs traditionnels et du folklore.



Merle Alexander
(Première Nations Kitasoo Xai’Xais) c a demandé à la CdP-7 de considérer la possibilité de rééditer le modèle de participation des communautés autochtones et locales, utilisé dans le Groupe de travail sur l'Article 8(j), dans le Groupe chargé d'examiner l'accès et le partage des avantages (APA).


SOUS-GROUPE DE TRAVAIL I:


Photo ci-dessus: La tribune du sous-groupe de travail I, coprésidée par John Herity (Canada) (au centre) et Earl Stevenson (Première Nation des Peguis) (à gauche).


Jayshree Vencatesan
,  (ci-dessus) Care Earth, au nom de plusieurs ONG indiennes, a noté la nécessité d'un partage d'expériences avec les registres des savoirs traditionnels.



Josien Aloema-Tokoe
, (COICA), a affirmé que le savoir traditionnel est menacé par la commercialisation.


Ben Donnie
(Liberia), a noté que les lacunes constatables dans le rapport de synthèse sont dues au manque de soumissions de la part des Parties, exprimant son espoir qu'elles seront traitées dans les meilleurs délais.


SOUS-GROUPE DE TRAVAIL II:


Le Mexique a noté que l'OMPI peut être utile, dans la détermination des éléments du savoir traditionnel ayant rapport avec la propriété intellectuelle. Photo ci-dessus G-D: Jesus Vega Herrera, Jorge Larson Guerra et José Carlos Fernández (Mexique).


Photo ci-dessus G-D: Diann Black Layne (Antigua et Barbuda) et Lucy Mulenkei (Organisation africaine des femmes autochtones).



Le Danemark a noté que certaines requêtes figurant dans le document portent sur des travaux déjà réalisés ou en cours d'achèvement, dans le contexte du CIG de l'OMPI. Le délégué a suggéré de recommander à l'OMPI de poursuivre les travaux en cours et de soumettre les résultats à la CDB. Il a mis en garde contre la duplication des travaux menés par d'autres et a appelé à une utilisation aussi efficace et aussi soigneuse que possible des ressources limitées de la CDB. Photo ci-dessus: Christian Prip (Danemark).


La Namibie, au nom du Groupe Africain, a appelé à l'habilitation des communautés autochtones à participer dans l'élaboration du système sui generis et du régime international d'APA. Photo ci-dessus: Sem Taukondjo Shikongo (Namibie).



Le Brésil a souligné la nécessité de protéger le savoir traditionnel contre l'utilisation non- autorisée, et a fait part de ses réserves concernant l'accès non-autorisé des compilations informatiques des savoirs traditionnels.


Le représentant de CAXA-RAIPON a présenté sa recherche sur la médecine populaire faisant état des similarités entre les pratiques des peuples autochtones au Canada et à la Russie. Photo ci-dessus: Alexandra Grigorieva (CAXA-RAIPON) (au centre) avec les Chanteurs Thunderhawk.


Liens

Couverture quotidienne et rapport de synthèse du BNT (HTML, PDF, TEXT) concernant la première réunion du groupe de travail spécial, intersessions, de composition non limitée, sur l'Article 8(j) et les dispositions connexes, de la convention sur la diversité biologique.
Couverture quotidienne et rapport de synthèse du BNT (HTML, PDF, TEXT) concernant la deuxième réunion du groupe de travail spécial, intersessions, de composition non limitée, sur l'Article 8(j) et les dispositions connexes, de la convention sur la diversité biologique.
Couverture quotidienne et rapport de synthèse du BNT (HTML, PDF, TEXT) concernant l'OSASTT-9 de la CDB.
Couverture quotidienne du BNT de la première réunion du groupe de travail spécial, intersessions, de composition non limitée, sur l'accès et le partage des avantages.
Archives du BNT concernant les réunions de la CDB.
Site de la CDB sur la toile.
Documents officiels de la r�union sur l'Article 8(j) de la CDB.
Couverture quotidienne et rapport de synth�se de SD concernant le 5e Congr�s Mondial de l'UICN sur les Parcs.
Rapport de synth�se de SD concernant la Conf�rence Norv�ge/Nations Unies sur le transfert des technologies et le renforcement des capacit�s.  
Premi�re r�union du CGRFA, agissant en guise de Comit� int�rimaire du Trait� international sur les ressources phytog�n�tiques pour l'alimentation et l'agriculture.
Organisation Mondiale de la Propri�t� Intellectuelle.
Instance Permanente des Nations Unies sur les Questions Autochtones.


| Retour � la Page d'Accueil de 'Linkages' | Visitez IISDnet | Envoyez E-mail au BNT |
� 2003, IIDD. Tous droits r�serv�s.