go to IISDnet

     Réunion du Comité Intergouvernemental pour le Protocole de Carthagène sur la Biosécurité (CIPC-2)
Nairobi, Kenya; 1-5 octobre 2001

Web 
Archive:
(English)

|Mon 1 | Tue 2 | Wed 3 | Thu 4 | Fri 5 |

Web Archive:
(Français
)

|Lun 1 | Mar 2 | Mer 3 | Jeu 4 | | Ven 5 |

>>ENB ENGLISH Version<<

>>Version française: BNT<<





Mise à jour du mardi 2 octobre 2001 

Les délégués près de la deuxième Réunion du Comité Intergouvernemental pour le Protocole de Carthagène sur la Biosécurité (CIPC-2) se sont réunis tout au long de la journée dans deux Groupes de Travail. Le Groupe de Travail I (GT-I) a examiné: l'échange d'informations; la manipulation, le transport, l'emballage et l'identification; le suivi et l'élaboration des rapports; et autres sujets nécessaires à la mise en application du Protocole. Le Groupe de Travail II (GT-II) s'est penché sur: le renforcement des capacités, les directives devant être fournies au mécanisme de financement, les procédures devant encadrer les processus décisionnel, et la responsabilité et la compensation. Au sujet du calendrier des travaux, le Bureau du CIPC a décidé que le GT-I examine le thème du suivi et de l'élaboration des rapports et que le GT-II examine celui des directives devant être fournies au mécanisme de financement et celui de la mise en conformité des obligations. Veit Koester (Danemark) et le Président du CIPC, l'ambassadeur Philémon Yang (Cameroun) conduiront des consultations informelles respectivement autour des questions du règlement intérieur et du Secrétariat avant la prise de décision par le Bureau. Above photo: The morning dias of Working Group I chaired by François Pythoud (Switzerland)

LE GROUPE DE TRAVAIL I:

L'ECHANGE D'INFORMATIONS:

Le Secrétariat présenta un résumé de l'évaluation technique de la phase pilote du CEIB (UNEP/CBD/ICCP/ 2/9/Add.1). Plusieurs délégués firent part de leur satisfaction quant aux progrès réalisés. Les pays en développement mirent l'accent sur la nécessité d'un renforcement des capacités, y compris les équipements, le financement, la formation et la conscientisation du public.

ENBs Summary

DATE HTML PDF TXT

Mon 8


BNT Sommaire

DATE HTML PDF TXT

Lun 8


ENB Daily Reports

DATE HTML PDF TXT

 Curtain
 Raiser

Tue 2

Wed 3

Thu 4

Fri 5


BNT quotidiens états

DATE HTML PDF TXT

Curtain
 Raiser

Mar 2

 Mer 3

Jeu 4

Ven 5

 



L'ARGENTINE, la JAMAÏQUE, le PANAMA, le PEROU et l'URUGUAY appelèrent également à la détermination des besoins et à l'activation des échanges d'informations à l'échelle régionale et sous-régionale. Left photo (L-R): Delegates from Panama and Peru



L'INDE requit l'élaboration d'une version CD-ROM du CEIB à distribuer aux Parties.



Le délégué des ETATS-UNIS encouragea les pays en développement à utiliser le dispositif CEIB pour l'évaluation des capacités et le classement des besoins par priorité.

MANIPULATION, TRANSPORT, EMBALLAGE ET IDENTIFICATION:  

Les délégués procédèrent à l'examen des recommandations figurant dans le document (UNEP/CBD/ICCP/ 2/12) et du rapport de la Réunion d'Experts (UNEP/CBD/ICCP/2/ 12/Corr.1). La majeure partie des participants appuya l'idée d'utiliser les systèmes de documentation disponibles tout en mettant en place un nouveau système international apte à répondre aux exigences de l'Article 18.2(b) concernant l'utilisation confinée, et de l'Article 18.2(c) concernant la mise en circulation intentionnelle.


L'UE nota que le nouveau système éventuel est susceptible d'identifier et de combler les lacunes des systèmes actuels. 




Le JAPON déclara que la documentation doit être simple, uniforme et qu'elle doit comporter toute l'information nécessaires à la prise de décisions.



La REPUBLIQUE DE COREE nota que les OGM-ANT nécessitent une manipulation particulière dans les phase de magasinage et de transformation aux fins de prévenir l'introduction des l'environnement.

LE SUIVI ET L'ELABORATION DES RAPPORTS:



L'ARGENTINE appela à un financement permettant aux pays en développement de produire leurs rapports.

AUTRES SUJETS NECESSAIRES A LA MISE EN APPLICATION DU PROTOCOLE:

Le Secrétariat rappela les points abordés au cours de la discussion du lundi, notamment: la clarification de la catégorisation des OGM; les Non Parties; le caractère et l'étendue des responsabilités des Parties exportatrices par rapport à la notification; les considérations socio-économiques; l'évaluation et la gestion des risques; les directives devant être fournies en matière de suivi et d'élaboration des rapports; et, la coopération entre les activités du Protocole et le travail de la Commission Intérimaire sur les Mesures Phytosanitaires de la Convention Internationale sur la Protection des Plantes.

LE GROUPE DE TRAVAIL II:

LE RENFORCEMENT DES CAPACITES:

Le Secrétariat introduisit les documents UNEP/CBD/ICCP/2/10 et Add.1. La plupart des délégués apportèrent leur appui au Projet de Plan d'Action pour le Renforcement des Capacités, aux outils de la mise en application et à la Séquence des Actions.

LES DIRECTIVES DEVANT ETRE FOURNIES AU MECANISME DE FINANCEMENT:

Le Secrétariat introduisit le document UNEP/CBD/ICCP/2/5. L'UE appuya les recommandations figurant dans le document et requit du Secrétaire Exécutif de la CDB de compiler une liste des activités de renforcement des capacités en rapport pour éviter la duplication des efforts. Au sujet de la recommandation appelant à la détermination des besoins financiers de la mise en œuvre du Protocole de 2002 à 2006, sur la base des soumissions faites par les pays en développement, l'ARGENTINE et CUBA appelèrent à l'élaboration d'un calendrier pour ces soumissions.

LES PROCEDURES DEVANT ENCADRER LA PRISE DES DECISIONS:

Le Secrétariat introduisit le document UNEP/ CBD/ ICCP/2/11. Plusieurs participant y apportèrent leur soutien.



Le délégué des SEYCHELLES nota l'incapacité de certains pays de mettre en place un tel système national.

LA RESPONSABILITE ET LA COMPENSATION:



Le Secrétariat introduisit le document UNEP/CBD/ICCP/2/3. Le Président Salamat encouragea les délégués à se focaliser sur le processus d'élaboration du r�gime de responsabilit�.



Le CANADA et l'UE firent part �galement de leur engagement en faveur d'un calendrier �tal� sur quatre ans pour la finalisation du r�gime de responsabilit� et de compensation.

SIDE EVENT: Luncheon hosted by UNEP and GEF promoting  THE GLOBAL PROJECT ON THE development of National Biosafety Frameworks


Left photo: The dias during the UNEP-GEF luncheon hosted by Klaus T�pfer (center) with (L-R) Christopher Briggs, Ahmed Djoglaf, Philemon Yang and Hamdallah Zedan

PHOTOS from the RECEPTION:

The CBD and UNEP hosted a reception where delegates and staff of enjoyed great food and entertainment after a full day of work.



ICCP-2 meeting website  with official documents and information for participants (PDF or DOC)
CBD Secretariat web site 
Biosafety Clearing-House
ENB Summary of ICCP-1(HTML, PDF and TXT)
ENB daily website coverage, photos, RealAudio files and daily reports from ICCP-1
IISD analysis of the Cartagena Protocol
click to top 


Subscribe to Linkages Journal for free

Catch-up on the latest news, information and analysis from international environment and development negotiations with Linkages Journal. Each month, Linkages Journal - the sister publication of Earth Negotiations Bulletin - updates readers on what's been happening and what to expect in key negotiations and processes, including those on climate change, forestry, desertification, biodiversity, wetlands, ozone, chemical management, trade, and development.

To take out a free e-mail subscription to Linkages Journal, please choose the 

format that you prefer and enter your e-mail address
  

PDF Format      ASCII Format




>> Subscribe to other Linkages publications >>

Linkages home | E-Mail



* To view PDF files, you will need the free Adobe Acrobat Reader:

Click here to get the free RealPlayerTo listen to IISD's Real Audio coverage  you will need the free RealAudio Player.




� 2001, Earth 
Negotiations 
Bulletin. All 
rights 
reserved.